Crédit photo : francebleu

Il écope d’une amende de 80 mille FCFA pour avoir uriné dans un champ

On ne le reprendra plus à deux fois. Claude, commercial de 64 ans, s’est octroyé une petite pause lors d’un déplacement pour le travail. Arrêté en bordure d’un champ dans le Val-d’Oise, le conducteur en profite pour faire pipi.

« De mon côté de la route, nous étions en bordure d’un champ. De l’autre côté, c’était un bois », explique-t-il à l’hebdomadaire français L’impartial.

Alors qu’il remonte dans sa voiture pour continuer sa route, Claude est stoppé net par la gendarmerie.

Garé devant lui, un gendarme lui pose une simple question : « Vous venez d’uriner avant de remonter dans votre voiture ? ». Claude ne peut nier les faits et reçoit une amende. Motif de la contravention? « Déversement de liquide insalubre hors des emplacements autorisés ».

Je veux bien que l’on nous verbalise. Mais quelles sont les solutions proposées ? Il n’y a pas d’endroits dédiés pour se soulager sur ce type de route.

Le commercial ne peut cacher sa colère depuis cette histoire : « Je veux bien que l’on nous verbalise. Mais quelles sont les solutions proposées ?

Il n’y a pas d’endroits dédiés pour se soulager sur ce type de routes. Comment font ceux qui comme moi doivent faire de la route ? Et les hommes âgés qui souffrent de leur prostate ? ».

Avant de conclure : « J’ai toujours eu un vrai respect pour les forces de l’ordre. Mais j’avoue que depuis cette histoire, je suis beaucoup plus méfiant ».

Crédit photo : capture / l’Impartial
Plus d'articles
Covid-19 : Elon Musk met en doute l’efficacité des tests rapides