Il faut éviter la caféine durant la grossesse, voici pourquoi

Boire du café pour les femmes enceintes augmente le risque de fausse couche, de naissance prématurée, ou encore pire, de décès à la naissance. C’est le résultat d’une étude menée par le professeur Jack James.

L’équipe du professeur a analysé plus de 1200 études déjà menées sur les effets de la caféine sur la grossesse. Ils ont conclu qu’il existe un risque accru pour les nouveaux-nés de développer de l’obésité ou même une leucémie en plus des problèmes énumérés plus haut. « L’accumulation des preuves scientifiques nous amène à conseiller aux femmes enceintes ou aux femmes qui prévoient de l’être d’éviter la caféine », peut-on lire dans l’article publié dans BMJ Evidence-Based Medicine.

4 des 5 études menées sur les fausses couches font état d’une augmentation des risques par 5 liés à la caféine, et 7 des 10 études sur les naissances prématurées font également le lien.

Ed Sheeran bientôt papa pour la première fois : sa femme Cherry Seaborn est enceinte

A ce jour, les recommandations en vigueur au Royaume-Uni, aux Etats-Unis et en Europe précisent que les femmes enceintes peuvent consommer jusqu’à 200mg de caféine par jour, l’équivalent de deux tasses de café instantané ou filtre. Toutefois, certains médecins, comme le docteur Luke Grzeskowiak de l’université d’Adelaide, estiment que ces conclusions sont « bien trop alarmistes » et risquent de causer une anxiété inutile chez les femmes enceintes.

Similaires