>

« Il ne fait pas de dribbles sur le terrain, il n’est pas assez… » ; La réponse d’un journaliste après son vote pour le Ballon d’Or fait le buzz

Partager l'article

Facebook
Twitter
Email

Ce vendredi 03 décembre, le nom et le vote de tous les participants à l’élection du Ballon d’Or ont été publiés par France Football. Pour rappel, pas moins de 180 journalistes de 180 pays différents ont été mis à contribution pour donner leur avis.

Il y a eu des votes surprenants avec des top 5 sans MessiJorginhoBenzema ou Lewandowski et qui faisaient apparaître des noms improbables. 

Le vote du journaliste ouzbek Grigoriy Rtveladze a par exemple surpris tout le monde puisque son ordre de préférence est : MbappéMountMessiChiellini et De Bruyne. Ce ne sont pas des mauvais joueurs en soi mais voir MountChiellini et De Bruyne est un peu étrange.

Ce n’est pas qu’ils ne faisaient pas partie des favoris, leurs noms n’étaient tout simplement jamais cités pour avoir la moindre chance de remporter le titre.

Ce journaliste a fait beaucoup parler de lui concernant son classement. Mais il a fait pire quand on lui a parlé de l’absence de Robert Lewandowski dans celui-ci. 

Interrogé sur Instagram de l’absence du Polonais dans son Top 5 pour le Ballon d’Or, le représentant de l’Ouzbékistan a répondu :  »Il n’est pas assez rapide » en faisant un partage d’écran de sa carte FUT en entourant la partie concernée et il a ajouté : « Il ne fait pas de dribbles sur le terrain » et « Il n’a rien gagné avec l’Allemagne ».

On peut quand-même s’interroger sur le sérieux de tout cela. Comment peut-on laisser un homme voter pour le Ballon d’Or alors qu’il ne connaît pas le Football et ses acteurs ?

Comment est-ce possible qu’il se base sur une carte de jeu vidéo pour faire un choix aussi important et comment se fait-il qu’il ne sache pas qu’un des meilleurs joueurs actuels ne jouent pas pour l’Allemagne, mais pour la Pologne ? 

Autant de questions qui remettent en cause la valeur du Ballon d’Or, car beaucoup de choix sont aléatoires et totalement en dehors de la réalité de ce qui se passe sur le terrain.

2021 © L-FRII MEDIA