Il porte plainte contre ses parents pour non consentement à sa naissance

Raphael Samuel, indien de 27 ans, de Mumbai, poursuit ses parents pour l’avoir mis au monde sans son consentement.

Ce défenseur “antinataliste” sans enfants croit qu’il ne faut pas faire souffrir les enfants. “Ma vie a été incroyable, mais je ne vois pas pourquoi je devrais passer une autre vie à retourner à l’école et devoir trouver un emploi, surtout quand ils n’ont pas demandé de venir au monde” déclare-t-il.

Il soutient que les parents n’ont pas le droit d’accoucher si un enfant n’a pas accepté de naître. Mais bien qu’il prétende avoir eu une “super relation” avec ses parents, il intente maintenant une action en justice contre eux, a rapporté Times Now News.

Il affirme que les enfants ne doivent rien à leurs parents. “J’aime mes parents, et nous avons une super relation, mais ils m’ont fait naître pour leur joie et leur plaisir.” Il ajoute que les gens doivent savoir qu’ils n’ont pas à procréer.

Raphael questionne : “ Cette personne, vous a-t-elle bien traité ? Cette personne vous offre-t-elle la liberté ? Cette personne encourage-t-elle votre développement ? ” “ Vos parents sont deux personnes âgées de 20 à 25 ans qui voulaient juste passer une bonne soirée ensemble et vous êtes venus au monde.”

Le mouvement antinataliste gagne en popularité en Inde, car les gens résistent aux pressions sociales d’avoir des enfants. Raphaël dirige une page Facebook antinataliste du nom de Nihilanand, qui compte des centaines d’adeptes. Un des mèmes sur la page disait : “Forcer un enfant à naître dans ce monde puis, le forcer à avoir une carrière, n’est-ce pas là un enlèvement et de l’esclavage ?”

Avec africanews.com

Similaires