Jérémy* n’en revient toujours pas. Mercredi 20 novembre, alors qu’il traversait le hall de la gare SNCF Matabiau à Toulouse, en France, il a écopé d’une contravention de 100 euros soit environ 65 000 F CFA pour une infraction pour le moins étonnante : avoir donné quelques pièces à un mendiant.

Persuadée que ses enfants sont “des diables”, une mère jette sa fillette et son nourrisson par la fenêtre



Il était un peu plus de 17 heures lorsque Jérémy traverse, comme chaque jour, la gare sortant de la station de métro pour rejoindre son domicile après une journée de travail. Il s’arrête à un distributeur de billets. C’est là qu’une femme l’aborde, lui réclamant l’aumône.

“Je lui ai dit que je n’avais pas d’argent à lui donner, explique Jérémy. J’étais d’ailleurs en train de retirer de l’argent. Elle a insisté, avec quelques mots de français, me demandant de lui acheter à manger. Comme je n’avais pas le temps, je me suis donc décidé à voir s’il me restait quelques pièces dans mon portefeuille”.

Franc CFA : après Patrice Talon, Idriss Déby réagit

C’est au moment où il allait donner cette petite monnaie (70 centimes d’euros au total soit 455 F CFA) que surgit une équipe de la police ferroviaire.

L’un des policiers s’adresse alors directement à Jérémy, lui indiquant que la mendicité dans les lieux publics est interdite.

Je lui ai répondu que la femme ne m’avait pas directement demandé de l’argent. Il m’a répondu que si je lui donnai les pièces que j’avais encore dans la main, j’étais passible d’une contravention. C’était tellement stupéfiant que j’ai cru que ce n’était pas sérieux et que j’ai lâché mes 70 centimes dans la main de la femme (Jérémy).

Côte d’Ivoire : Macron force la main à Ouattara avant son arrivée à Abidjan

Mais la plaisanterie n’en est pas une. Le policier sort alors son carnet à souche et verbalise le jeune homme. La contravention, que nous avons pu consulter, porte la mention : Sollicitation de toute nature.

C’est un peu comme si le donateur était à l’origine de la demande. Après le départ des policiers, Jérémy découvre que le forfait amende de 50 euros annoncé par le policier a été doublé.

*le prénom a été changé

Avec France 3