in

Ils découvrent des crânes et des objets sataniques dans leur logement

Plusieurs membres d’une même famille ont été surpris désagréablement en découvrant dans leur maison Airbnb, celle dans laquelle ils venaient d’arriver, des objets cachés qui laissent penser au satanisme et à la sorcellerie.

Accompagné de sa fiancée, de son cousin, et de son frère de huit ans, l’écrivain américain Frederick Joseph avait réservé une maison située dans l’État de New York (Etats-Unis), pour deux nuits, facturées 1 150 dollars (environ 630 000 FCFA).

 

“The Voice Kids France” : un candidat de 10 ans adresse « un message » à Macron

 

Mais une fois arrivée dans cette demeure, isolée et entourée de cabanes délabrées, la famille a fait des découvertes pour le moins effrayantes. Une mésaventure que le locataire a raconté sur son compte Twitter : « Un crâne d’animal était suspendu à l’extérieur de la maison », a-t-il raconté. Il a également retrouvé dans la cave, plusieurs autres crânes, des débris de verre, ainsi que des marques au sol rappelant un culte de sorcellerie.

En visitant les deux chambres, le petit groupe a ensuite retrouvé des bougies, des livres pour des rituels vraisemblablement sataniques, des bibelots en forme de démon. Mais aussi un sac transparent avec à l’intérieur, un oiseau empaillé sans tête.

De nombreuses œuvres à connotation sexuelle complétaient l’étrange collection. Une ambiance bien loin de celle décrite dans l’annonce par le propriétaire de la maison. Ce dernier a en effet affirmé avoir donné un « style scandinave » à son intérieur, a déclaré Frederick Joseph.

A l’issue de cette visite, « inutile de dire que nous sommes partis », a souligné l’auteur de « The Black Friend », qui dans un premier temps, s’est vu refuser le remboursement de son séjour. Après la publication sur les réseaux sociaux de son expérience, la société Airbnb s’est finalement excusée et a intégralement remboursé les frais de location.

De son côté, interrogé par le site Vice, le propriétaire a nié un quelconque lien avec le satanisme. Selon lui, il s’agit plutôt de bibelots kitsch et de mauvaises interprétations de la part de Frederick Joseph.

Avec CNEWS




Fibre Nouveaux Quartiers


Ad Canal Box

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Le Real Madrid fait ses adieux à Jorge Mendes

Il agresse une Africaine qui lui ordonne de ne pas « dire de la merde » de son peuple (vidéo)