in ,

Ils sont morts en restaurant la paix

Copyright : Republicoftogo
Copyright : Republicoftogo
Copyright : Republicoftogo

Un hommage national a été rendu ce vendredi 08 juillet à l’État major général des Forces armées togolaises aux cinq (5) soldats togolais qui ont trouvé le 25 mai dernier au Mali alors qu’ils étaient en mission de maintien de la paix au sein de la Mission des Nations Unies au Mali (Minusma).

La cérémonie a été présidée par le chef de l’Etat togolais, Faure Gnassingbé qui a élevé ces victimes à titre posthume au rang de Chevalier de l’Ordre du Mono. Il s’agit de l’Adjudant Tchadabalo Pamazi ; des Sergents Landja Mozoboyo et Bamazi Alafia ; et deux Soldats de première classe, Tchedré Kponte et Akoto Komla Senyo.

Cette situation, loin de nous démobiliser, doit nous renforcer dans notre volonté commune. Ainsi, partout où il sera nécessaire, nous devons agir pour restaurer la paix, a déclaré le Président de la République au cours de la cérémonie de circonstance.

« Aux côtés de nos amis et alliés engagés dans une lutte difficile, pour la préservation de nos valeurs et de nos libertés, vous avez fait face à la mort dans la pure tradition de nos forces armées. J’associe à cet hommage vos familles et tous vos proches. Ils font preuve aujourd’hui de la plus grande dignité. Les combats que nous menons pour la défense de notre pays et de nos concitoyens, mais aussi pour la paix et la stabilité dans notre sous-région sont difficiles et souvent dangereux, mais pourtant nécessaire », a-t-il  laissé entendre.

Il faut noter que c’est la plus importante perte de l’armée togolaise sur un théâtre d’opération onusienne. Les cinq (5) soldats appartenaient au Régiment blindé de reconnaissance et d’appui et au 4e Régiment d’infanterie.

Les évalou investissent les arènes

Un peu de lumière sur les rites Evala