«In petto», «Galimatias», «Saut de cabri», «Poudre de perlimpinpin»… : Les expressions étonnantes d’Emmanuel Macron

Le président de la République continue toujours de surprendre les Français. A l’occasion de ce 14 juillet et de son entretien télévisé diffusé sur TF1 et France2, Emmanuel Macron s’est fendu d’une expression peu usitée : «in petto».

Elle a laissé perplexe une fois encore de nombreux internautes. Et certains ont même ressorti leur «Gaffiot» (dictionnaire de latin) afin de trouver la définition de ce mot, qui signifie «en son for intérieur».

Au cours de ce même entretien du 14 juillet, une autre expression a été épinglée par les Français : «j’ai passé l’hémistiche». L’occasion pour un grand nombre d’internautes de replonger dans leurs cours de français, pour comprendre que le président a en fait passé la moitié de son mandat.

Et ce n’est pas la première fois qu’il utilise ce mot. En septembre dernier, il avait employé le mot «hémistiche» après avoir appelé les «ministres et parlementaires de la majorité à n’avoir ni «arrogance» ni excès de «prudence qui conduirait à l’immobilisme», comme l’explique le Figaro.

Le 3 mai 2017, alors qu’Emmanuel Macron était encore candidat à la présidentielle, il avait placé lors du débat télévisé de l’entre-deux-tours l’expression  «poudre de perlimpinpin». Une phrase utilisée à l’encontre de sa rivale Marine Le Pen. «Ce que vous proposez comme d’habitude, c’est de la poudre de perlimpinpin», avait-il ainsi lancé.

Et de compléter : «Vous avez été contre toutes les réformes portées par l’Union européenne pour lutter contre le terrorisme.»

Plus d'articles
Rivaldo très pessimiste pour le Barça en Ligue des Champions