>

Inaki Williams : le Ghanéen s’attire la foudre des fans après son raté

Partager l'article sur :

C’est un match longtemps peu emballant, qui s’est accéléré en seconde période et qui a failli connaître un dénouement aussi fou que malin. On joue la dixième minute du temps additionnel, la spécialité de cette Coupe du monde au Qatar, dans la seconde période de ce match entre le Portugal et le Ghana.

 On se dirige vers un succès 3-2 des champions d’Europe 2016, dont la star Cristiano Ronaldo est devenue le premier joueur de l’histoire à marquer dans cinq Coupes du monde, alors que le gardien lusitanien Diogo Costa s’apprête à dégager le ballon loin de sa surface de réparation.

Mais le portier du FC Porto ne voit pas l’attaquant ghanéen Inaki Williams, resté tapi dans son dos. Et quand Diogo Costa pose tranquillement le ballon au sol, se croyant seul pour jouer au pied, le joueur de l’Athletic Bilbao surgit et passe devant lui pour s’emparer du ballon. A la surprise générale, et dans la clameur du stade  de Doha.

Las, Williams glisse et s’étale sur la pelouse. L’avant-centre des Blacks Stars se relève et reprend le contrôle de la balle avant Diogo Costa, mais le défenseur portugais de Manchester City Ruben Dias se jette pour le contrer et envoie la balle vers son but.

 Le Ghana réclame un pénalty, mais le Parisien Danilo Pereira dégage le ballon et le danger très loin de son but. Sur le banc, Cristiano Ronaldo pousse un grand ouf de soulagement. Le Portugal vient de frôler un match nul gag.

De quoi enflammer la twittosphère où de nombreux fans se sont attaqués à Inaki, qui, au delà d’avoir passé à côté de son match, a manqué d’être le héros de son équipe nationale.