L’INAM réactualise la nomenclature de ses actes

L'INAM en conférence de presse
L’INAM en conférence de presse

Dans le souci de mener à bien sa mission, celle de faire soigner en préservant non seulement les revenus des ménages, mais aussi, l’équilibre financier, l’INAM (Institut National d’Assurance maladie), remodèle le tableau de bord de ses prestations.

L’information a été portée aux professionnels des médias lors d’une conférence de presse animée ce 1er juin à Lomé. Cette date marque aussi l’entrée en vigueur desdites modifications.

En effet, deux changements majeurs sont à noter. Il s’agit de l’actualisation des nomenclatures des actes et celle des règles de délivrance des soins. Selon M. Batchabi Adam Dramane, Directeur des prestations et conseiller technique à l’INAM, les nomenclatures sont « … un document de gestion qui renforce l’ensemble des prestations prises en charge ainsi que leurs modalités… ».

Par ces présentes modifications, toujours selon M. Dramane, «… l’accent est mis sur l’actualisation de la liste des médicaments basée sur un principe valable pour les prescripteurs et les assurés : celui du ‘’service médical rendu’’. Les médicamentsqui ont un service médical rendu, en termes d’efficacité, plus importante seront mieux remboursés par l’INAM. Ceci a pour but d’orienter les prescriptions vers des prescriptions plus rationnelles avec des rapports coût-efficacité les plus élevés tout en sauvegardant la santé des patients »

Rappelons que depuis le lancement de ses activités le 1er mars 2012, l’INAM a déjà procédé à de telles modifications le 1er septembre 2012 et le 1er août 2013, conformément aux dispositions du décret N° 2011-34/ PR du 19 mars 2011.

Elle couvre aujourd’hui plus de 262.000 bénéficiaires et a pour mission d’assurer la couverture des risques liés à la maladie, aux accidents et maladies non professionnelles des agents publics et leurs ayants droit.

Pap Jo

Plus d'articles
Bénin : mauvaise nouvelle pour les vendeurs d’essence frelatée