in

« Inapproprié » : pour son 94e anniversaire, Elizabeth II renonce à une tradition

Pour la première fois en 68 ans de règne, Elizabeth II ne célébrera pas son anniversaire suivant la tradition. 

Confinée à Windsor avec son époux, le prince Philipp, la reine pourtant très à cheval sur le protocole de la Couronne, a décidé de déroger à une coutume jugée inappropriée en ces temps de pandémie due au coronavirus. 

Kate Middleton s’invite sur le terrain de Meghan Markle : elle prête elle aussi sa voix à un film



“Nous avons été confrontés à des défis par le passé, mais celui-ci est différent”, avait-elle rappelé dans son allocution télévisée du 5 avril.

Elizabeth II soufflera donc ses 94 bougies le 21 avril prochain sans les coups de canon habituels qui célèbrent traditionnellement son anniversaire lors de la parade militaire Trooping the Colour, qui a lieu en juin. 

“Il n’y aura pas de coups de canon. Sa Majesté a insisté pour qu’il n’y ait aucune mesure spéciale autorisant les coups de canon, qu’elle juge inappropriés dans le contexte actuel”, a précisé une source de Buckingham Palace au Daily Mail.

Aucune “célébration alternative pour marquer son anniversaire”, n’a non plus été prévue. Les festivités se tiendront en petit comité à Windsor puisque le confinement la sépare des autres membres de la famille royale.

Coronavirus : une décision radicale est prise pour protéger la reine Elizabeth II

La reine a tenu à montrer l’exemple, en cette période de crise où le Royaume-Uni déplore, d’après Gala, plus de 14 000 décès liés au coronavirus. 

Tout comme elle, au début du mois d’avril le prince Charles et son épouse Camilla Parker-Bowles s’étaient résolus à fêter leurs 15 ans de mariage en duo.

Le prince Louis devra aussi fêter ses deux ans le 23 avril prochain en confinement, tout comme ses parents, Kate Middleton et le prince William qui célébreront leur 9e anniversaire de mariage le 29 avril.




Ad Banque Atlantique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Coronavirus : Alger et Rabat prolongent les mesures de confinement

Une mère et ses fils ont tenté de vendre un garçon de 4 ans à cause de la faim