Incarcéré pour des escroqueries, il continue de rouler le fisc et la CAF depuis sa cellule

Inarrêtable depuis sa prison, ancien militaire de nouveau mis en examen à Lorient (Morbihan) pour une escroquerie aux impôts et à la CAF. D’après Le Parisien l’homme de 62 ans était emprisonné pendant 12 ans pour différentes escroqueries.

Le média rapporte que l’escroquerie qui a ciblé le fisc s’est produite entre avril et décembre 2019 a ciblé le fisc, pour un préjudice de 20.000 euros. La somme a été redistribuée sur son compte bancaire sous forme de crédits d’impôt alors que le sexagénaire purgeait sa peine à la prison de Lorient-Ploemeur.

Des formulaires de déclaration d’impôts au nom de primo-déclarants fictifs avaient été remplis depuis les ordinateurs de la prison. De faux dons à des organismes caritatifs permettant de bénéficier de crédits d’impôts y étaient indiqués, il contactait ensuite de petits centres d’impôts pour demander le paiement.

Sputnik rapporte que l’ex-militaire fait aussi l’objet de poursuites quant à des prestations indues de la caisse d’allocations familiales (CAF) de Loire-Atlantique. «Il reconnaît tous les faits et il propose de rembourser le préjudice. En le maintenant en détention provisoire alors qu’il présente de bonnes garanties, la justice le sanctionne pour l’ensemble de son œuvre», indique au quotidien son avocat.

Togocom Night Gift

Togocom Night Gift
Plus d'articles
Charlotte Dipanda : la “compagne” de Singuila ne s’arrête plus, elle a encore… (vidéo)