in

Incroyable mais vrai : cet hôtel construit en 1987 n’a accueilli personne jusqu’à présent

Avec sa structure pyramidale de verre et de béton culminant à plus de 300 mètres et ses 105 étages, le Ryugyong Hotel a une très belle allure. Pourtant, ses chambres restent désespérément vides. Une spécificité incroyable qui ferait de cet établissement le plus grand bâtiment inoccupé au monde puisque l’hôtel reste fermé et inachevé.

Inde : au moins 90 personnes seraient prisonnières des décombres d’un immeuble effondré (vidéos)

 

En 1987, le chantier ordonné par Kim Il Sung, le fondateur de la Corée du Nord, n’a qu’un but : supplanter le plus haut hôtel du monde construit un an avant à Singapour et montrer la grandeur de la Corée du Nord. Les travaux sont censés s’achever deux ans plus tard avec une inauguration en grande pompe. 

Alors que le bâtiment atteint enfin sa taille espérée, le chantier s’arrête brutalement en même temps que la Guerre Froide au début des années 1990. La Corée du Nord, en pleine crise économique, ne peut pas se permettre d’achever le Ryug-yong dont le coût de construction pompe une bonne partie du budget du pays. 

États-Unis : après 225 ans, un ancien marché d’esclaves va être détruit

 

Presque vingt ans plus tard, en 2008, une société égyptienne, Orascom, relance la construction. Quatre ans plus tard, le groupe suisse Kempinski entame des négociations avec le régime nord-coréen pour ouvrir un hôtel dans la tour l’année suivante. Sans plus de succès. Comme un symbole, le projet s’est vu qualifier de “pire chantier de construction dans l’histoire de l’humanité” par le magazine américain Esquire. 

Mercato / Real Madrid : Florentino Pérez interpellé pour Neymar

Même si l’hôtel demeure toujours inutilisé dans sa fonction première, il n’est pas pour autant inutile. Il sert parfois de vitrine pour les messages de propagande, de toile de fond aux performances des troupes artistiques ou encore de point d’ancrage pour des feux d’artifices et illuminations gigantesques. 




Ad Nunyalab


Ad Nunyalab

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Covid-19 : l’OMS se montre prudente face au traitement au plasma

Niger / Inondation : de nouvelles victimes signalées