Inde : quand le numérique offre des emplois aux femmes

L’essor des plateformes de livraison à domicile permet aux femmes indiennes de travailler. Dans le pays, moins de 25% d’entre elles ont un emploi.

Etats-Unis : Donald Trump, 1er président annoncé à la marche anti-avortement

À 59 ans, Rashmi Sahijwala est devenue une petite main de l’économie numérique. Son appartement est aujourd’hui un restaurant virtuel dont elle est la cheffe. Elle travaille pour une plateforme de livraison à domicile et fait partie des moins de ces 25% de femmes indiennes à avoir de l’emploi.

« Un programme comme la plateforme Curryfull est bon pour les femmes, car l’Inde est un pays très conservateur et les femmes ne peuvent pas facilement travailler à l’extérieur », décrit la mère de famille.

À 19 ans, il viole sa sœur de 13 ans et la met enceinte : “J’ignorais que c’était illégal”

Le cloud kitchen est en plein essor. La taille du marché prévu pour 2023 atteint le milliard de dollars. Le patron de Rashmi Sahijwala est déjà cofondateur de trois sites. Parfois, la cheffe doit assurer dix commandes différentes en seulement quinze minutes. Son salaire mensuel est de 180 €. En Inde, les femmes au foyer sont un vivier bon marché.


Phone Promo TG

Performances Ad

Togocom Kpevika
Plus d'articles
Fally Ipupa : ” Quand je chantais dans le quartier, elle me…”, la star raconte comment il a foudroyé le cœur de sa femme