in ,

Inde : une femme victime de viol brûlée vive sur le chemin du tribunal

Une affaire de viol, doublée d’une tentative de meurtre, défraie chronique depuis cette semaine en Inde. Une jeune femme indienne de 23 ans, victime de viol, dans le district d’Unnao, en Uttar Pradesh, a ensuite échappé à un assassinat des présumés violeurs alors qu’elle se rendait au tribunal pour demander justice.

Ghana : un pasteur arrêté pour avoir ‘volé’ des instruments de musique d’une autre église

C’est au petit matin sur le chemin du tribunal, alors qu’elle marche aux abords de son village, que cinq hommes l’aspergent d’essence pour la brûler vive.

La jeune femme devra ensuite parcourir près d’un kilomètre criant à l’aide, avant qu’un homme ne l’aperçoive et appelle les secours. Elle se trouve actuellement dans un état critique, rapporte RFI.

Parmi ses agresseurs, elle parvient à reconnaître les deux hommes qu’elle accuse de l’avoir violée.

Les quatre suspects abattus

Au mois de mars 2019, elle avait eu le courage de porter plainte contre eux. Pour la police, les accusés ont donc cherché à se venger en mettant le feu à cette jeune femme. L’un d’eux venait tout juste d’être libéré sous caution.

Congo : Il dépense 6 millions FCFA pour la dot et surprend sa femme dans une chambre de passe 6 jours après

Cette terrible agression intervient alors que le pays est encore sous le choc après le meurtre et le viol, la semaine dernière, d’une vétérinaire de 27 ans, à Hyderabad dans le sud du pays. Dans la nuit de jeudi à vendredi, on a appris que les quatre suspects avaient été abattus par la police en tentant de s’enfuir lors de la reconstitution du crime.

De nombreuses manifestations avaient été organisées à travers tout le pays réclamant plus de justice et plus de sécurité pour les femmes. Selon les statistiques officielles, plus de 33 000 viols ont été recensés dans le pays en 2017. Des chiffres bien en deçà de la réalité.

Avec RFI

Musique : Davido et Cardi B en concert à Lagos

Un garçon de 11 ans ouvre un restaurant vegan et se fait insulter à l’école