in ,

Indice de Développement Humain 2019 : le Bénin devance le Togo

Au vu du dernier rang du Togo dans le classement de l’Indice de Développement Humain du PNUD, le pays de Faure Gnassingbé doit encore faire des progrès dans l’accès à l’éducation et le bien-être.

C’est ce qu’on tirer du Rapport Mondial sur le Développement Humain du Programme des Nations Unies pour le développement, lancé le 9 décembre dernier à Bogota en Colombie dont le thème est « Au-delà des revenus, des moyennes et du temps présent : les inégalités de développement humain au XXIe siècle ».

Côte d’Ivoire : l’agenda de la visite d’Emmanuel Macron à Abidjan dévoilé

Entre 1990 et 2018, l’Indice de Développement Humain du Togo a réalisé un gain de 26,6%, passant de 0,405 à 0,513. L’espérance de vie à la naissance au Togo s’est accrue de 4,9 années sur la même période traduisant l’amélioration des conditions sanitaires. En 2018, un enfant en âge d’aller à l’école au Togo peut escompter faire 12 années d’études, soit 5 années de plus qu’en 1990. Les revenus se sont également améliorés de 22,4% entre 1990 et 2018.

Au 167è rang sur 189 pays et dans la catégorie des pays à Indice de Développement Humain faible, l’IDH du Togo est supérieur à l’IDH moyen des dits pays qui est de 0,507.

Cependant, des efforts restent à faire pour la réduction des inégalités. Conformément à la tendance globale en Afrique subsaharienne, l’IDH du Togo ajusté aux inégalités enregistre une perte de 31,1 % et s’établit à 0,350. La valeur de l’IDH des femmes en 2018 au Togo est de 0,459 comparativement à celle des hommes qui est de 0,561.

Invitation des présidents du G5 Sahel : “la forme et le ton utilisés par Macron posent problème”, Roch Marc Kaboré

Selon le rapport, le redressement des inégalités de développement humain au XXIe siècle n’est pas impossible, à condition d’agir sans plus tarder, avant que les déséquilibres du pouvoir économique ne laissent prendre racine la dominance politique.

Ainsi, le rapport recommande l’adoption de politiques qui dépassent la seule question des revenus et s’inscrivent dans des interventions qui démarrent avant la naissance et durent toute la vie. Ces investissements dans le capital humain doivent accompagner les personnes tout au long de leur vie, depuis les soins prénatals jusqu’à la retraite, en passant par l’éducation et le marché du travail.

Ce rapport à une résonance spéciale pour le Togo qui s’est fixé en l’axe 3 de son Plan National de Développement 2018-2022 de « Consolider le développement social et renforcer les mécanismes d’inclusion sociale ».

Real Madrid : Varane évoque son admiration pour Cristiano Ronaldo

 Il est à noter que dans ce classement, parmi les 8 pays de l’UEMOA, le top 3 est occupé par le Bénin (163e), la Côte d’Ivoire (165e) et le Sénégal (166e).



Ronaldo, Messi, Carlo Ancelotti, Mbappé, Neymar

Les premiers mots de Carlo Ancelotti après son limogeage

Liga : Le Barça freiné par la Real Sociedad avant le Clasico