Industrialisation et développement de l’Afrique

industrialisation-et-developpement-de-lafrique« Si l’on veut maintenir la croissance économique de l’Afrique, il faut absolument accélérer l’industrialisation et élargir la capacité de production et la création de valeur ajoutée », a dit M. Ban Ki-moon, Secrétaire général sortant de l’ONU, lors de la célébration de la Journée de l’industrialisation de l’Afrique.

Chaque 20 novembre, la communauté internationale en général et l’Afrique en particulier célèbrent la Journée de l’industrialisation de l’Afrique. Cette journée, décrétée par les Nations Unies, a  pour but d’amener les pays, surtout africains, à s’impliquer davantage dans le processus industriel ;  et d’aborder des problèmes liés au développement industriel durable.

Au Togo, la commémoration de cette journée a été célébrée en différé ce 23 novembre au Centre togolais des Expositions et Foires de Lomé (Togo 2000) et couplée avec le 50ème anniversaire de l’ONUDI, en marge de la 13ème Foire internationale qui se tient en ce moment sur le site.

« Financement de la troisième décennie du développement industriel de l’Afrique : défis et stratégies gagnantes », tel est le thème autour duquel s’articulent les panels de discussion prévus pour la circonstance.

La ministre togolaise en charge de l’Industrie, madame Leguezim-Balouki, a dans son message de circonstance, appelé le concours des institutions financières, des banques, des investisseurs et des entreprises afin de faire du financement de l’industrialisation en Afrique, et notamment au Togo, une réalité d’ici à 2030.

L’industrie crée des emplois, accroit les revenus, augmente la valeur des produits agricoles, favorise le progrès technologique, ouvre des perspectives économiques et produit des recettes qui permettent aux gouvernements de réduire et d’éliminer la pauvreté.

Pour éliminer la pauvreté, il faudra donc donner aux pauvres l’accès aux services et les aider à s’aider eux-mêmes. L’éducation, la santé, les moyens de subsistance, la nutrition, l’hygiène et le logement sont autant d’éléments importants pour lutter contre la pauvreté. Toutefois, il existe un autre élément dont on s’est peu préoccupé ces dernières décennies, le rôle de l’industrialisation dans l’élimination de la pauvreté. Et c’est à cela que devront s’atteler les dirigeants pour l’effectivité de l’émergence africaine.

Plus d'articles
Promo Back to school : Moov Togo récompense ses clients