Infidélité : voici la première raison qui pousse les femmes à tromper leur partenaire selon une étude très sérieuse

La tendresse serait-elle le ciment d’un couple qui dure ? C’est en tout cas ce que suggère une étude réalisée par la plateforme de rencontres extra-conjugales Gleeden, qui révèle que le manque d’affection serait la première raison qui pousserait les femmes à aller voir ailleurs. 

Contre l’infidélité, il n’y aurait donc pas meilleur remède que des câlins réguliers et des gestes tendres, afin de témoigner à votre moitié que vous avez encore un semblant d’intérêt et d’amour à lui offrir. 

Et ce ne sont pas les femmes interrogées pour les besoins de cette enquête qui diront le contraire.

Sur les 11.000 infidèles sondées par Gleeden (en France, Belgique et Suisse)42% ont avoué qu’elles faisaient moins d’un câlin par semaine à leur partenaire “officiel”, quand 13% regrettent ne jamais recevoir de preuves de tendresse de la part de leur conjoint.e.

Qu’est-ce qui pousse les femmes à être infidèles ?

Ce n’est donc pas pour rien que la majorité des répondantes (87%) justifient leur adultère par un “manque d’affection”, en évoquant également un besoin de se sentir “désirées et valorisées”. 

“On mesure souvent la bonne entente d’un couple par la fréquence des relations sexuelles alors que le manque de marques d’affection est encore plus révélateur”, constate Solène Paillet, directrice de la communication de Gleeden. 

Et d’ajouter : “Les couples qui ont des marques d’affection régulières arrivent à communiquer plus facilement lorsqu’il y a des frustrations. 

Et le dialogue est assurément la clé pour éviter l’infidélité”. Vous savez ce qu’il vous reste à faire.

Similaires