Installation à bon escient des ralentisseurs routiers

Installation à bon escient des ralentisseurs routiersDans le but de réduire le nombre d’accident, les habitants de la préfecture de Tchamba (Nord du Togo) érigent des dos d’ânes d’une manière anarchique sans respect des normes requises. Actions que déplorent les autorités locales.

A cet effet,  les autorités communales ont pris l’engagement de sensibiliser cette population afin de mettre fin à ce  phénomène qui prend davantage de l’ampleur et qui est parfois l’une des causes majeures d’accidents.

« L’excès de vitesse entraîne les accidents, et sur ce, il faut construire des ralentisseurs en respectant des normes strictes pour éviter les dérapages », a déclaré Abodou Mahaman Alidou, Président de délégation spéciale de la commune de Tchamba.

Obligeant les véhicules à ralentir, les ralentisseurs ou encore dos d’ânes sont des surélévations de chaussée d’environ 10 cm, qui occupent, la plupart du temps, la largeur totale de la chaussée et font de quelques centimètres à plusieurs mètres de long.

Elles permettent de modérer la vitesse là où la circulation des véhicules à plus de 30 km/h présenterait un danger pour les autres usagers, surtout pour les piétons.

Ils sont retrouvés en général devant les hôpitaux, les écoles, les marchés où les risques d’accidents sont potentiellement fréquents.

Platinium Card BAT

Phone Promo TG

Golden Tulip Ad

Togocom Kpevika
Plus d'articles
Économie numérique : le Togo a de belles ambitions