in

Investiture de Biden : inquiétudes suite à la démission du ministre de la Sécurité intérieure

Chad Wolf, ministre par intérim de la Sécurité intérieure des Etats-Unis, a annoncé lundi qu’il quittait son poste. Il s’agit du troisième d’un ministre de l’administration Trump en une semaine. Cinq jours après l’intrusion violente de partisans du président sortant Donald Trump au Capitole, qu’il juge « tragique » et « écœurante », et à quelques jours de l’investiture de Joe Biden prévue le 20 janvier, ce départ inquiète les autorités américaines.

D’après Le Parisien, plusieurs médias américains ont fait état lundi d’une note interne dans laquelle le FBI fait craindre des manifestations de supporteurs armés du président républicain dans les 50 Etats américains entre ce week-end et le 20 janvier.  Alors que Chad Wolf prépare ses cartons, le Pentagone, accusé d’avoir tardé à mener une contre-offensive le 6 janvier à Washington, vient d’autoriser le déploiement d’un contingent de 15 000 soldats à Washington pour la cérémonie de prestation de serment. Quelque 6 200 militaires de la Garde nationale y sont déjà présents et ils seront 10 000 dès ce week-end et environ 5 000 soldats supplémentaires pourront les rejoindre le 20 janvier.

Outre cela, la période de sécurité spéciale liée à l’investiture est étendue de plusieurs jours, a annoncé la maire de Washington, Muriel Bowser, qui, en plus d’avoir demandé que l’état d’urgence soit déclaré en amont dans la capitale fédérale afin d’obtenir des fonds supplémentaires pour la sécurité, ce que Donald Trump a entériné lundi soir, a exhorté les Américains à ne pas se rendre à Washington pour la cérémonie de prestation de serment, d’ailleurs d’accès limité pour cause de Covid-19, et à y « participer de façon virtuelle », en ligne ou à la télévision.

Le 20 janvier est donc attendu avec un peu d’angoisse. Au programme de cet événement, le discours d’investiture de Joe Biden qui se rendra dans la foulée au cimetière national d’Arlington avec trois de ses prédécesseurs, Barack Obama, Bill Clinton et George W. Bush, où il déposera une gerbe sur la tombe du soldat inconnu. A l’issue de cette visite, rapporte le média, il s’adressera à l’Amérique.






Ad Banque Atlantique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Elon Musk n’est pas la personne la plus riche du monde, selon Forbes

Brésil : Ford annonce la fermeture de ses usines