Crédit Photo : culturefemme

iPhone 13 : voici 6 grandes qualités et 2 gros défauts pour les nouveaux smartphones Apple

Faut-il s’offrir l’iPhone 13 ? C’est la grande question tech du moment, comme chaque année d’ailleurs lorsque la fin du mois de septembre arrive. Apple va commercialiser à partir de vendredi 24 septembre ses quatre nouveaux smartphones : iPhone 13 mini, iPhone 13, iPhone 13 Pro, iPhone 13 Pro Max. C’est tout nouveau, tout beau et ça donne envie. Par chance, nous avons pu mettre la main sur le nouveau quatuor de la firme de Cupertino. Voilà ce qu’il faut en retenir.

Comme l’iPhone 12, l’iPhone 13 est joli et technologiquement bien doté mais il a tout de même deux gros défauts, sur lesquels nous reviendrons un peu plus tard. Commençons en effet par les qualités de ces iPhone 13. Nous en avons choisi 6, un choix totalement arbitraire et assumé.

Design, écran 120 Hz, mini notch

La première qualité est son design. Pas de surprise pourtant puisqu’il s’agit d’un copié-collé de l’iPhone 12. Mais franchement, on adore ce design, avec ce dos mat sur les modèles Pro, un peu plus brillant mais pas trop sur les iPhone 13 mini et iPhone 13. La tranche plus brillante sur les Pro fait ressortir la teinte mate et offre au final un joli mariage de deux couleurs.

Même chose mais de manière inversée sur le mini et le classique, avec cette fois une tranche mate qui vient contraster avec le dos brillant. C’est très efficace. Quant aux nouveaux coloris, les deux tonalités de bleu sont assez réussies même si le bleu alpin exclusif aux modèles Pro donne un aspect un peu gris qui pourra paraître un peu triste à certains amateurs de couleurs plus vives. Le rose des iPhone 13 et 13 mini est assez pâle et plutôt joli.

La deuxième qualité se trouve dans l’écran. Tous les iPhones ont le droit à un écran OLED, nommé Super Retina XDR chez Apple. Avec la notion ProMotion en sus pour les modèles Pro qui offre un taux de rafraîchissement adaptatif atteignant 120 Hz. Une première pour un téléphone Apple et c’est une excellente chose. En fonction du contenu qui défile sous vos yeux, page web, jeu, vidéos, mails, photos… l’écran s’adapte pour que le confort visuel soit le plus fluide possible.

C’est assez remarquable. Il faudra voir dans le temps si l’avantage à la lecture se confirme et si l’adaptabilité est réelle (si ce n’est pas le cas, cela peut avoir une incidence sur la consommation de la batterie) mais il est tout de même de très bon ton qu’Apple ait enfin daigné offrir à ses clients des écrans à la hauteur de la concurrence (Samsung, Xiaomi, Oppo). Il faudra attendre au plus tôt 2022 pour que cette adaptabilité en 120 Hz soit intégrée aux iPhone 13 mini et iPhone 13.

La troisième qualité est toujours liée à l’écran : Apple a rogné son encoche sur la face avant du smartphone. La fameuse notch est réduite de 20%. Bon, ce n’est pas franchement ce que nous espérions, sa disparition totale, mais c’est beaucoup mieux que rien. Apple a légèrement agrandi son haut-parleur et l’a mis un peu plus haut alors que la caméra TrueDepth de 12 mégapixels qui sert à faire des selfies et au système de déverrouillage/authentification Face ID a été déplacé sur la gauche et passe d’une ouverture f/2,4 à f/2,2. Le capteur de luminosité ambiante, le détecteur de proximité, le micro et l’illuminateur infrarouge sont disposés à droite de la caméra. À l’œil nu, l’encoche saute toujours un peu aux yeux mais cela fait clairement partie des nouveautés à noter pour ces iPhone 13.

Macro, cinématique, autonomie

La quatrième qualité de ces iPhone 13 est liée à la photographie. Lorsque l’on regarde l’iPhone, peu importe le modèle, le changement saute aux yeux, un peu trop d’ailleurs mais nous y reviendrons un peu plus tard : Apple a grossi ces capteurs photo afin d’offrir de meilleurs clichés et de multiples possibilités artistiques à ses utilisateurs. Le changement n’est pas spectaculaire sur les iPhone 13 mini et iPhone 13 puisque les capteurs ont les mêmes caractéristiques que précédemment : 12 mégapixels pour l’ultra grand‑angle et le grand‑angle, avec ouverture f/2,4 et champ de vision de 120° pour le premier et ouverture f/1,6 pour le second, un zoom optique 2x et un zoom numérique 5x. On note tout de même une amélioration de la stabilisation optique et un élément ajouté à l’objectif grand-angle (on passe de 6 à 7 éléments).

Du côté des modèles Pro, le changement est plus notable avec notamment l’arrivée du Zoom optique 3x et zoom numérique 15x pour chaque capteur. La qualité est au rendez-vous sur les clichés, en mode classique comme Portrait. C’est plus précis, plus clair et plus ajusté au niveau des couleurs. On a hâte également de tester le mode macro désormais possible avec le nouveau capteur ultra grand-angle ouvrant à f/1,8.

« Avec un puissant système de mise au point automatique, le nouvel appareil ultra grand-angle est capable de faire le point à seulement deux centimètres », indique Apple. Qui ajoute qu’il y aura une mise à jour pour cette fonctionnalité macro cet automne afin que les utilisateurs aient la possibilité d’utiliser l’option ou non : “Un nouveau paramètre sera ajouté pour désactiver la commutation automatique de l’appareil photo lors de la prise de vue à courte distance pour la macrophotographie et la vidéo.” Notez enfin que le mode Nuit a été amélioré.

Autre qualité de cet iPhone 13, la cinquième donc, c’est le mode cinématique de la vidéo. Il n’est pas tout du sûr que vous vous en serviez de manière soutenue mais le concept est assez bluffant. Nous touchons à quelque chose de très professionnel qui change automatiquement la mise au point en fonction de ce qui se passe dans ce qui est filmé : “Le mode Cinématique anticipe la façon dont un nouveau sujet important va entrer dans le cadre et fait le point dessus au bon moment”, explique Apple.

Concrètement lorsqu’une personne regarde la caméra, l’intelligence artificielle la reconnaît et fait le focus sur elle. Si elle détourne le visage, le focus se fait sur une autre personne présente dans le cadre et qui est considérée comme le personnage majeur de la scène. L’utilisateur pourra ensuite modifier l’effet de profondeur après avoir filmé et faire le focus sur la personne désirée. Cela marche aussi avec nos chers animaux. Ça peut donner des idées.

Pour la sixième et dernière qualité, encore une fois notre liste est non exhaustive, nous ne pouvions pas ne pas parler de la batterie. Apple a annoncé lors de sa keynote de 1h30 à 2h30 d’autonomie en plus selon ses iPhone 13. Ce serait franchement une excellente nouvelle si cela est vrai et perdure dans le temps. Impossible pour nous de déterminer si cela sera bien le cas car il faut un peu de recul en termes de temps d’utilisation pour en avoir le cœur net mais les premiers jours sont rassurants sur la promesse. Affaire à suivre.

Prix, mauvais profil

Comme après le beau temps, vient la pluie, il faut bien parler des défauts de ces iPhone 13. Nous en avons ciblé deux en particulier. Le prix, évidemment et, le design. Sur ce dernier point, vous vous rappelez avoir lu quelques lignes plus haut nos mérites sur le design de ces iPhone 13, nous les confirmons de nouveau. Mais il y a un gros point noir, enfin deux ou trois gros points noirs pour être exact : les capteurs photos. Sur ces nouveaux smartphones, les capteurs situés à l’arrière ne sont pas discrets du tout. Esthétiquement, c’est assez disgracieux et la différence avec l’iPhone 12 est flagrante. De face comme de profil, le changement est notable. Au toucher, c’est assez rugueux et cela prend un peu plus de place dans la poche. Se pose aussi la question de la fragilité des capteurs si on ne met pas de coque de protection. D’ailleurs, cette dernière atténue grandement le fait que les capteurs dépassent largement du dos du smartphone. Finalement, le seul avantage est que le relief des capteurs photos donne désormais naturellement une inclinaison aux iPhone 13 (sans coque) lorsqu’on les pose sur une table ou un bureau. La lecture est de fait un peu plus agréable.

Le second défaut des iPhone 13 réside dans le prix. Un iPhone à partir de 809 euros, ce n’est pas si cher que cela pour beaucoup. Il s’agit là du modèle mini doté d’un écran de 5,4 pouces avec 128 Go de stockage. C’est certes mieux que les 64 Go de l’année dernière avec l’iPhone 12 mais les prix augmentent très vite si l’on grimpe en termes de Go et/ou de format d’iPhone. Ceux qui veulent un format que l’on peut appeler “standard” de 6,1 pouces trouveront leur bonheur à partir de 909 euros (avec 128 Go de stockage) pour l’iPhone 13 mais cela dépasse les 1000 euros dès 256 Go de stockage pour atteindre 1259 euros avec 512 Go de stockage.

Pour les iPhone 13 Pro, l’addition est plus salée. Comme en 2020, le premier iPhone Pro, avec son écran 6,1 pouces également, commence à 1159 euros avec 128 Go de stockage et cela grimpe à 1279 euros pour 256 Go, 1509 euros avec 512 Go et 1739 avec 1 To, la nouvelle capacité maximale proposée par Apple. C’est loin d’être donné. Et comme vous l’imaginez, le grand modèle de 6,7 pouces, l’iPhone 13 Pro Max, dépasse tout cela : 1259 euros avec 128 Go de stockage pour monter à 1839 euros avec 1 To.

Avec GQ.


Phone Promo TG

Performances Ad

Togocom Kpevika
Plus d'articles
Philippe Doucet : « La FIFA avait besoin d’Ahmad pour faire tomber Issa Hayatou »