in ,

« J’ai tué ma petite amie parce qu’elle m’a quitté pour des hommes riches après que mon argent ait été épuisé », les révélations affreuses d’un homme jaloux

Un homme de 31 ans arrêté par le commandement de la police d’État de Taraba a avoué avoir tué sa petite amie, Imbajuri Ambisi.

Le suspect, identifié comme Munda Bala, aurait conspiré avec ses deux amis pour tuer sa petite amie qu’ils ont réduite en cendres avant de l’enterrer dans un buisson.

CPI – Israël : nouveau rebondissement dans l’affaire d’accusation de crimes de guerre

Le natif de la région du gouvernement local de Donga, qui a défilé aux côtés des cendres et des os du défunt, a imputé ce triste acte à la jalousie et à la misère.

« Je suis tombé amoureux d’Imbajuri Ambisi. Elle est devenue ma petite amie ; je l’ai mise enceinte et elle a mis au monde un petit garçon qu’elle a tué au bout de sept mois. Cela m’a mis en colère et je ne pouvais le dire à personne. Mon argent a été épuisé et elle s’est enfuie chez des types riches qui vendent des bois de rose à des étrangers. Cela m’a rendu jaloux et j’ai rencontré deux de mes amis qui m’ont conseillé que si je veux vraiment que mon cœur soit au repos, je dois la tuer, d’où notre décision de l’éliminer », a-t-il confié.

Allemagne : un joueur togolais menacé de déportation ; ses coéquipiers choqués

Le porte-parole de la police d’État de Taraba, David Misal, a déclaré qu’une chasse à l’homme avait déjà été lancée pour arrêter les autres suspects en fuite.



Tanzanie : plusieurs morts dans une bousculade lors d’un rassemblement réligieux

Akoro Bilali : le joueur togolais tourne la page de l’ASEC et rouvre celle de l’As OTR