“J’ai un peu honte” : les gros regrets de Gilles Bouleau sur sa couverture de l’affaire DSK

Mercredi 11 mai, à 21h15, les téléspectateurs de TMC pourront découvrir “Le crash DSK”, un documentaire réalisé par Julien Bellver, sur l’affaire d’agressions sexuelles qui impliquait l’ancien patron du FMI. C’est à cette occasion que Julien Bellver était l’invité de Philippe Vandel dans Culture Médias.

Au micro d’Europe 1, le journaliste et réalisateur a révélé un extrait du témoignage de Gilles Bouleau, qui était chargé de couvrir l’affaire depuis les États-Unis. Dans cet extrait, le présentateur du JT de TF1 confiait ne pas avoir été très fier de ses méthodes d’investigation : “J’ai un peu honte, parce que pendant toutes ces années où j’étais aux États-Unis, je me suis enorgueilli de faire un journalisme propre”, peut-on entendre.

Dans le même extrait, Gilles Bouleau a poursuivi son témoignage : “Et là, je me suis retrouvé à passer des heures sur un pliant, comme un pêcheur à la ligne, à traquer, à regarder Dominique Strauss Kahn, que je connaissais peu et que j’avais rencontré deux fois au FMI, et Anne Sinclair, une personne pour qui j’ai toujours une très grande d’estime”, a-t-il confié.

Le journaliste est allé jusqu’à regretter sa présence sur place : “J’ai eu un moment de schizophrénie où je me suis dit “mais qu’est ce que tu fais là ?”, peut-on entendre sur l’extrait diffusé sur Europe 1.

Il y a onze ans, Dominique Strauss-Kahn a été impliqué dans une affaire d’agression sexuelle à l’encontre de Nafissatou Diallo, une femme de chambre qui a porté plainte contre lui. Dix ans après la médiatisation de cette affaire, la plaignante, qui a réussi à tourner la page avec son nouveau restaurant, s’était longuement exprimée sur son calvaire, dans le documentaire Netflix “Chambre 2806 : L’affaire DSK”.

Pour que Nafissatou Diallo mette fin aux poursuites judiciaires à son encontre, Dominique Strauss-Kahn avait acheté son silence, en lui versant une somme présumément égale à un million de dollars.

Avec Closer

Similaires