Janet Jackson : les excuses de Justin Timberlake ont eu une conséquence étonnante sur sa carrière

Récemment, Justin Timberlake, qui est accusé depuis le milieu des années 2000 d’avoir contribué à torpiller la carrière de Janet Jackson, a présenté ses excuses.

En effet, en 2004, lors d’une prestation au Superbowl, Justin Timberlake arracha une partie du bustier de Janet Jackson, révélant un téton percé au monde entier. Le scandale qui s’en suivit fit un énorme tapage médiatique pendant plusieurs semaines… Les deux artistes ont beau eu à s’excuser, le nipplegate fit la une pendant des semaines.

Janet Jackson avait alors expliqué que, lors des répétitions, son soutien-gorge rouge restait en place et ne dévoilait que partiellement son anatomie. Mais lors de la prestation, Justin Timberlake avait tiré trop fort sur le bustier. Une erreur qui freina considérablement la carrière de la sœur de Michael Jackson. La semaine d’après, elle n’avait pas pu se rendre à la cérémonie des Grammy Awards, alors qu’elle avait été invitée. Et sa baisse de popularité ne s’arrêta pas : son album Damita Jo, sorti quelques mois après le nipplegate, ne récolta pas le succès attendu, et plusieurs plateaux et émissions télévisées ne l’accueillirent plus. Au contraire, Justin Timberlake, lui, continua à surfer sur le succès…

Ce vendredi dernier, alors que Justin Timberlake publiait des excuses publiques, l’album de la chanteuse « Control », qui fêtait ses 35 ans, remontait soudainement dans les ventes, pour se retrouver en tête ce week-end. Il contient notamment ses célèbres titres Control, Nasty et Let’s Wait Awhile.

« J’étais seule chez moi l’autre jour et j’ai commencé à pleurer. Je pleurais, parce que j’étais si reconnaissante pour ce que Dieu m’a offert », se réjouissait Janet Jackson dans une vidéo postée sur son compte Twitter.

Justin Timberlake c’était en effet excusé envers Janet Jackson et Britney Spears, accusé d’avoir contribué à ruiner leur carrière : « Je tiens à ces deux femmes, je les respecte, et je sais que je n’ai pas fait ce qu’il aurait fallu », a-t-il écrit. « Je suis désolé pour ces moments de ma vie où mes actes ont contribué au problème, où j’ai monopolisé la parole, où je ne me suis pas exprimé au nom de ce qui était juste », a-t-il poursuivi. « Je sais que je n’ai pas été à la hauteur dans ces moments-là, comme dans beaucoup d’autres, et que j’ai bénéficié d’un système qui favorise la misogynie et le racisme », a reconnu Justin Timberlake. « En raison de mon ignorance, je ne me suis pas rendu compte de cette situation et je ne veux plus jamais bénéficier de privilèges alors que d’autres souffrent ».

Avec Voici.

Togocom Night Gift

Togocom Night Gift
Plus d'articles
CHAN 2021 : le Togo se prépare déjà pour affronter l’Ouganda