>

Japon : les jeunes incités à boire plus d’alcool pour renforcer l’économie

Crédit Photo : Look-Travels.com

Facebook
Twitter
WhatsApp

Selon des données récentes, la nouvelle génération japonaise boit moins d’alcool que ses aînés. En 1995, un Japonais a consommé en moyenne cent litres d’alcool contre 75 litres en 2020. Une faible consommation de boissons alcoolisées qui entraîne d’énormes pertes financières pour l’État.

Selon le média Japan Times, la taxation sur l’alcool rapportait 5% des revenus totaux du pays en 1980, contre seulement 1,7% en 2020.

Dans le but d’inverser la tendance et faire rentrer plus d’argent dans les caisses, l’Agence nationale des impôts a lancé une campagne intitulée “Sake Viva !”. Elle vise à booster le marché des boissons alcoolisées, inciter les jeunes Japonais à boire davantage et à renforcer l’économie japonaise.

Cette campagne, organisée sous forme d’un concours, s’adresse aux Japonais de 20 ans à 39 ans, et les invite à proposer leurs idées pour relancer l’intérêt de leurs paires pour le sake, le shochu, le whisky, la bière ou encore le vin japonais.

Ce concours a reçu un accueil mitigé, avec, d’un côté, des personnes qui ont critiqué le fait de promouvoir une habitude néfaste pour la santé, et de l’autre, des participants qui se donnent à fond pour trouver la façon la plus originale et virale de promouvoir les boissons alcoolisées.

La campagne s’achèvera à la fin du mois de septembre. La meilleure idée sera ensuite présentée en novembre.

Avec 7sur7