>

« Je leur ai dit que j’allais payer » : un extrait du témoignage de Paul Pogba devant la police dévoilé

Partager l'article

Facebook
Twitter
Email

C’est une affaire qui ne cesse de faire du bruit depuis la fin du mois d’août 2022. Souvenez-vous, le 27 août dernier, Mathias, le frère aîné de Paul Pogba, publie une vidéo particulièrement surprenante sur son compte TikTok. Dans cette dernière, il promet aux internautes et supporters du champion du monde 2018 de faire des révélations explosives sur le joueur de football. Il accuse son frère Paul Pogba de trahison, mais également d’une tentative de maraboutage sur son coéquipier, Kylian Mbappé.

Face à ces annonces, les équipes de Paul Pogba n’ont pas manqué de réagir pour mettre un terme à ces rumeurs : « Les déclarations récentes de Mathias Pogba sur les réseaux sociaux ne sont malheureusement pas une surprise. Elles s’ajoutent à des menaces et des tentatives d’extorsion en bande organisée contre Paul Pogba », avaient-ils écrit dans un communiqué. Mais depuis ce jour, l’enquête avance à une vitesse phénoménale.

Ce samedi 17 septembre 2022, Mathias Pogba a été mis en examen pour des chefs « d’extorsion en bande organisée » et « participation à une association de malfaiteurs en vue de préparation d’un crime ». Mais ce n’est pas le seul à être possiblement impliqué dans cette affaire. En effet, quatre autres suspects ont également été mis en examen et incarcérés, des chefs « d’extorsion avec arme en bande organisée », « arrestation, enlèvement, séquestration ou détention arbitraire pour préparer ou faciliter la commission d’un crime ou d’un délit » et « participation à une association de malfaiteurs en vue de la préparation d’un crime ». De son côté, Paul Pogba a été placé sous protection policière en Italie.

Ce lundi 19 septembre 2022, nos confrères du Monde ont dévoilé le témoignage inédit de Paul Pogba devant la police. Emmené dans la nuit du 19 mars 2022 dans un appartement à Chanteloup-en-Brie en Seine-et-Marne, Paul Pogba a raconté aux policiers sa version des faits. Menacé par deux hommes, il a raconté avoir été emmené par des « amis » dans un appartement de région parisienne après un début de soirée dans la capitale. Une fois sur place, le joueur aurait été forcé d’éteindre son téléphone, qui lui a ensuite été confisqué : « J’avais peur. Les deux gars ont rebraqué leurs armes sur moi. Du coup, en étant braqué ainsi sous la menace, je leur ai dit que j’allais payer. Ils criaient : ‘Ta gueule, baisse les yeux’. (…) L’un des deux cagoulés a parlé à l’oreille de Roushdane (l’un des cinq suspects incarcérés, NDLR). Quand les gars cagoulés repartent, Roushdane m’a dit qu’il fallait que je les paye, sinon on était tous en danger », a-t-il confié. La somme réclamée ? Pas moins de 13 millions d’euros, dont 3 millions en espèces. Affaire à suivre.

2021 © L-FRII MEDIA