Bonne nouvelle pour les artistes togolais !La profession d’artiste, un métier qui nécessite beaucoup d’innovation afin de donner aux auditeurs ceux à quoi ils s’attendent. Un métier porte-bonheur qui voit sa valeur se perdre, donnant ainsi à l’artiste du désespoir.

Au Togo, la loi portant statut de l’artiste se voit donc fixer les modalités d’application. Cette loi a pour objectif non seulement de réglementer la profession d’artiste, mais aussi de permettre à l’artiste togolais de sortir de la précarité en jouissant pleinement des fruits de son labeur, des libertés, des droits à la protection sociale reconnue à tout travailleur et de bénéficier d’avantages et d’allègements fiscaux.



Dans ce sens, le décret, adopté en Conseil des ministres du jeudi 23 mars 2017, contribue à l’amélioration des conditions de travail des artistes à travers la garantie d’un revenu décent et d’une protection sociale efficace. Il assure la contribution des artistes à l’enrichissement de la culture ainsi qu’à l’affirmation de l’identité culturelle nationale.

Ledit décret institue, par ailleurs, la « Commission Nationale des Arts » qui est un cadre de concertation qui facilite un dialogue fécond et interactif entre tous les acteurs de la chaîne artistique et culturelle en vue de booster l’économie culturelle.