in ,

Jean-Vincent Placé, qui a fait fortune grâce au Bitcoin, ambitionne de racheter la Banque mondiale pour contrôler le monde

Les deux têtes dures de la planète que sont Donald Trump et Kim Jong-Un auront fort à faire avec le nouvel ‘El Fenómeno’ qui vient de surgir. Et il compte bien, en 2018, ravir la vedette à ces deux Présidents que tout oppose. Il s’agit du sénateur français Jean-Vincent Placé avec son projet de domination du monde.

Apparu dans les médias cette année après s’être fait agresser pour avoir annoncé son retrait de la vie politique, Jean-Vincent Placé, qui a fait fortune grâce au Bitcoin, ambitionne de racheter la Banque mondiale grâce à son investissement dans la crypto-monnaie. Son but est clair, « dominer la Terre entière ».

Nos ‘cons de frères’ du Gorafi ont rencontré l’ex-homme politique sur son île privée du Pacifique où il a accepté de se livrer sur ses projets professionnels, qui consisteraient « en gros, à contrôler la race humaine ».

Mais qu’en est-il de la déclaration dans laquelle il disait avoir « décidé de marquer une pause dans la vie politique » ? S’agissait-il tout simplement d’une pause le temps de revendre sa crypto-monnaie pour se lancer dans son projet de domination de la planète ?

« Mon projet va au-delà de la politique », dit-il, allongé dans son hamac. « Il s’agit de changer le monde par des moyens plus directs, plus efficaces », poursuit-il en caressant son chat blanc. « Néanmoins, je tiens à rester discret quant aux détails de mon projet diab– je veux dire, mon projet humanitaire ».

« Attention, je ne veux pas que vous pensiez que j’ai fait fortune uniquement grâce au Bitcoin. J’ai aussi beaucoup investi dans l’Ethereum et dans le Litecoin, et un peu dans le Monero», précise l’écologiste en buvant un cocktail bleu avec une paille en or parsemée de paillettes.

« Voyez-vous, il est très important de diversifier ses investissements », a enfin expliqué le président de l’Union des démocrates et des écologistes (UDE) pendant que la Première ministre britannique lui massait les orteils.

N.B : Cet article est une satire du Gorafi. Veuillez ne pas prendre au sérieux !



Californie : entrée en vigueur de la légalisation du cannabis à usage récréatif

Bourses d’études en Belgique