Le nouveau dispositif fiscal a été au cœur de la rencontre d’échange « Jeudi J’ose » de ce 17 janvier 2019 à la maison des jeunes d’Amadahomé, à Lomé.

Jeudi j'ose, n°39 le CGE, l'atout du jeune entrepreneur pour mieux appréhender le nouveau dispositif fiscal au Togo (1)
De gauche à droite : Husunukpe Folly (CGE), Sahouda Gbadamassi-Mivédor, directrice générale du FAIEJ, Ezoukoutse Kossi (OTR)

Organisé par le Fonds d’Appui aux Initiatives Économiques des Jeunes (FAIEJ) avec l’appui de l’Office Togolais des Recettes et l’assistance du Centre de Gestion Agréé, les discussions ont porté sur le thème « les nouvelles dispositions fiscales de la loi des finances, gestion 2019 : quelle lecture en faire ? »



Quels avantages pour les jeunes entrepreneurs

Dans la dynamique d’accompagnement des jeunes entrepreneurs, des réformes majeures ont été effectuées pour l’amélioration du climat des affaires. On retient l’exonération de 2 ans d’impôts et de la Taxe Professionnelle Unique (TPU) après enregistrement au Centre de Formalité des Entreprises. Il s’agit surtout d’aider les jeunes entrepreneurs à faire fleurir leurs activités.

Jeudi j'ose, n°39 le CGE, l'atout du jeune entrepreneur pour mieux appréhender le nouveau dispositif fiscal au Togo (3)
La présence M. Victoire Dogbe, ministre du développement à la base, de l’artisanat, de la jeunesse et de l’emploi des jeunes

« Le jeune entrepreneur bénéficie également de 2 ans d’exonération sur la patente. Cette dernière est le droit d’installation et d’exercice d’une activité professionnelle donnée sur le territoire; la taxe professionnelle (une taxe assise sur le chiffre d’affaire) est supprimée », explique Ezoukoutse Kossi, chef législation fiscale à l’Office Togolais des Recettes.

« Entre autres, il y a pratiquement 8 à 9 taxes qui sont supprimées dans la nouvelle législation. » pour améliorer davantage le climat des affaires, a-t-il ajouté

Par ailleurs, les jeunes qui ont adhéré au Centre de Gestion Agréé bénéficient de 40 % de réduction de leur imposition durant une durée de 2 ans.

Jeudi j'ose, n°39 le CGE, l'atout du jeune entrepreneur pour mieux appréhender le nouveau dispositif fiscal au Togo (4)
Vue partielle des acteurs présents

Le Centre de Gestion Agréé, l’ange gardien des jeunes entrepreneurs

Le Centre de Gestion Agréé forme les jeunes sur les méthodes modernes de gestion, les sensibilise et leur donne des informations adéquates leur permettant de se mettre à l’abri de tout problème dans le développement de leur entreprise. Il se veut d’aider le jeune entrepreneur à payer le juste impôt.

Pour ces jeunes entrepreneurs, ils doivent à leur tour « être rigoureux vis-à-vis d’eux-mêmes, la rigueur dans la gestion, la rigueur dans la tenue de comptabilité pour qu’à la fin les documents produits par le centre pour ces jeunes puissent être fiables et exploitables par ces derniers auprès de leurs partenaires », soutient Husunukpe Folly, chargé de dossiers au Centre de Gestion Agréé.

Jeudi j'ose, n°39 le CGE, l'atout du jeune entrepreneur pour mieux appréhender le nouveau dispositif fiscal au Togo (2)
Husunukpe Folly, conseiller de dossiers au CGA

Le CGA est un centre mis en place par l’Etat pour aider les jeunes entreprises dans leur développement. Il a pour vocation d’aider les entreprises à être pérennes et compétitives sur le marché. Le centre est abrité par sein la Chambre de Commerce et d’Industrie du Togo (CCIT).