Crédit photo : lesechos

JO 2021 : L’athlète africain qui a disparu s’explique

A une semaine du début des Jeux olympiques de Tokyo 2020, les autorités locales avaient annoncé ce vendredi avoir perdu la trace d’un athlète ougandais. Julius Ssekitoleko, un haltérophile de 20 ans, ne s’était pas présenté au test PCR effectué chaque jour à son hôtel.

La trace du disparu a été rapidement retrouvée dans la journée. Julius Ssekitoleko avait même laissé une lettre dans sa chambre d’hôtel pour expliquer son départ soudain. “Je veux travailler au Japon”, a-t-il justifié. Selon un média ougandais, l’athlète se trouvait en fait sur une liste d’attente pour participer à la compétition et avait perdu tout espoir de pouvoir y figurer.

La délégation ougandaise se trouvait dans un hôtel à Izumisano, près d’Osaka. Le maire de la ville a confirmé qu’un “étranger” a été aperçu le matin et qu’il “avait du mal à acheter un billet à la gare”. Julius Ssekitoleko aurait donc pris la direction de Nagoya, souhaitant fuir la vie ougandaise, trop difficile pour lui, comme il l’a lui-même écrit dans sa lettre de départ.

Avec RMC Sport

Plus d'articles
Un chanteur meurt après un malaise en plein concert