in ,

#Joker : le nouveau hashtag en passe de devenir le buzz du moment

Après les hashtag #balanceTonporc ou #metoo, une nouvelle trouvaille agite la toile. Parti d’une bloggeuse ivoirienne, #Joker, le nouveau hashtag fait déjà du chemin et bientôt, ce sera sans doute comme un tsunami qui passe et ne revient plus, mais qui détruit tout, vraiment tout, les foyers y compris, et ne laisse que des souvenirs et des dégâts.



Capture d’écran du récit

#Joker peut être comparé à tout homme d’âge mûr, influent, avec la réputation d’être un personnage respecté de tous, bel homme, charismatique, engagé pour sa communauté en ligne, bref un altruiste du digital.

Ce qui est intéressant dans l’histoire de la bloggeuse, faisant partie des lanceuses d’alerte, c’est qu’elle a succombé au charme irrésistible d’un homme marié (le #Joker), de surcroît, et en qui elle voyait un mentor.

Capture d’écran du récit
Capture d’écran du récit

Très vite, le mentor s’est révélé plutôt un personnage narcissique prêt à tout pour assouvir ses pulsions charnelles. Des victimes, oui, il en a fait sûrement.


Irritée, usée et désabusée par cette relation dans laquelle elle a tout laissé et au bout de laquelle elle a été larguée sans état d’âme, notre bloggeuse la main sur le cœur sûrement et ne pouvant #balancersonporc de peur de déferler une vague qui pourrait embrasser toute une famille, une communauté, met néanmoins à nu son idylle sinon son cauchemar en peignant son bourreau du cœur sous les traits d’un #Joker.

En réalité, il s’agirait de dénoncer les faits narcissiques d’un homme qui passe d’être respectable aux yeux de tous, mais qui sous cette apparente respectabilité entraîne les jeunes filles naïves comme elle dans le tourbillon d’une relation amoureuse à sens unique où pratiques perverses riment à volonté avec abus de confiance et impositions d’intimes et repoussantes pratiques.
Il est important de souligner que le profil du suspect est surtout un mordu du monde du digital et un professionnel d’une compétence quelconque de ce milieu (notamment dans le blogging).

Une blogueuse influente raconte son aventure :

LE DÉBUT DES PROBLÈMES

Les jours passaient, le Joker et moi nous parlions tous les jours. Il était devenu comme une drogue. Avec lui, ce n’était jamais d’appel que des messages. Bof ça ne me dérangeait pas tellement vu que je trouve les appels intrusifs et accaparants. Il m’envoyait des messages un peu (souvent) chaud… ça me perturbait (parfois) au boulot. Par exemple, je tombais sur un message de ulc quand j’étais sensée faire avancer un reportage (je bossais comme journaliste). Et puis un jour, le Joker a osé me demander des nudes. Ben voyons …

Lire la suite

Capture d’écran du récit

Suivons le #Joker pour voir où il nous amènera….

Avec Cartchacoulibaly




Ad Banque Atlantique
Image d'illustration

Comment devenir une personne amicale ?

La Gendarmerie togolaise renforce son effectif