Josey rattrapée par ses paroles : “C’était un peu comme une prophétie… Il faut que je fasse attention à ce que je chante”

Actuellement en tournée en Europe, la chanteuse ivoirienne Josey a accordé une interview à la chaîne Congo Monkolili.

Elle est principalement revenue sur sa carrière et le succès retentissant de son tube “Diplôme” évoquant les conseils prodigués par l’animatrice Konnie Touré.

Diplôme est le deuxième single après ‘on fait rien avec ça’. Je me rappelle que quand je devais le sortir, j‘ai pris un conseil chez une grande sœur qui s’appelle Konnie. Je lui ai fait écouter d’abord un premier single, elle m’a dit, c’est intéressant, mais ça ne va pas accrocher. 

Quand tu as fait le featuring avec Killer, c‘était une histoire qui parlait des hommes et des femmes. Ça a accroché parce que c’est un thème qu’on vit au quotidien. Donc oriente plutôt tes chansons dans les relations homme et femme. Et, c’est comme ça que j’ai écrit d’abord.

L’auteure de l’album “Cocktail” avoue avoir ressenti de la pression après le succès du premier single. “Par la suite, généralement quand un artiste sort un premier single, on attend toujours ce qu’il va présenter au deuxième single pour voir s’il mérite vraiment sa place. Et j’avais ce gros défi”.

Un gros défi brillamment relevé car “diplôme”, son deuxième single, est aujourd’hui un classique. Parlant du titre, la chanteuse explique qu’elle racontait un fait que vit les femmes :

“A vrai dire diplôme ne relève pas de ma vie privée. Quand je l’écrivais, je n’avais pas vécu ça personnellement. Je me suis inspirée de faits autour de moi pour me mettre dans la peau de femme qui revendique une certaine garantie auprès de son homme. Et c’est comme ça que j’ai écris diplôme.”

Josey révèle qu’elle s’est par la suite retrouvée dans les mêmes circonstances que celles exposées dans sa chanson : “Par la suite, j’ai vécu ça. C’était un peu comme une prophétie. Là, je me suis dit, il faut que je fasse attention à ce que je chante, parce que si je dois raconter la vie des autres et que ce soit une prophétie pour moi, mieux vaut prophétiser de bonnes choses sur ta vie”, a-t-elle révélé avec humour.

Similaires