Journée de l’enfant africain : Hälsa International plaide pour les enfants en situation de rue au Togo

La 31e édition de la journée de l’enfant africain a été célébrée encore cette année. À l’occasion, Hälsa International s’est joint à ses partenaires Suisse -Togo, AGOPODE ainsi qu’aux représentants des organisations en charge de la question des droits de l’enfant notamment Maître Alain KPEMUA, magistrat à la cour, juge pour enfants, pour une journée de réflexion.

Ponctuée de nombreuses activités ludiques et éducatives, cette rencontre qui a servi à plaider le cas des enfants défavorisés auprès des autorités en charge des droits de l’enfant, s’est déroulée dans les locaux de Hälsa International. Témoins de l’événement, 12 enfants en situation de vulnérabilité y ont été associés.

Il s’agit de se lever contre toutes formes d’exclusion et discrimination des enfants en mettant en valeur le respect de leurs droits fondamentaux, l’accès à la justice à ceux-ci, l’assainissement de l’environnement familial et la prise en compte des enfants à tous les niveaux, dans toute la communauté africaine, selon les explications de l’association humanitaire à but non-lucratif, régie par la loi de 1901 et fondée en 2012 par des personnes touchées par la situation des enfants vulnérables.

Car « ça fait toujours mal de voir un enfant à la rue parce que la rue n’est pas faite pour un enfant… Le cadre idéal d’un enfant, c’est la famille », a confié Mme Gogoli Ablavi Esseyram, Anthropologue de formation, Chef Projet Hälsa International.

Pour rappel, le 16 juin est une journée commémorative observée chaque année par la communauté africaine en souvenir des élèves de Soweto massacrés par le régime de l’apartheid en Afrique du Sud en 1976 au cours de manifestations pour revendiquer leur droit à une éducation basée sur des principes non-racistes.

Instituée par la Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement de l’Union Africaine (UA), la journée commémorée cette année pour une énième fois a pour thème : « 30 ans après l’adoption de la Charte : accélérons la mise en œuvre de l’agenda 2040 pour une Afrique digne des enfants ».

Il s’agit d’une invitation à faire le bilan des avancées dans la lutte contre la violation des droits de l’enfant afin de prendre de nouvelles mesures adéquates pour assurer encore plus leur bonheur.

C’est dans cette dynamique que s’est inscrite également Hälsa International motivée par l’envie d’apporter sa pierre à l’amélioration des conditions de vie sociales, sanitaires et culturelles des enfants issues des communautés les plus démunies avec en toile de fond un développement humain durable et participatif.

Plus d'articles
[Vidéo] Chioma a dit ‘Oui’ à la superstar Davido ce jeudi soir !