Journées Culturelles Université de Lomé, 2014

Agboyibo Agossou

Stand de l’Institut Goethe

M. Agboyibo Agossou, nous espérons avoir un grand nombre de visiteurs pour notre stand

 

L-FRII : « M. Agboyibo Agossou, étudiant en Master 2 au département d’Allemand à l’Université de Lomé. Pouvez-vous nous faire-part du pourquoi de la présence du Goethe Institute à ces Journées Culturelles à l’Université de Lomé ? »

M. Agboyibo Agossou : «  Depuis un certain temps la République Allemande a renoué par son ambassade sa coopération avec le Togo et y finance quantité de projets. C’est donc pour montrer ses différents produits et  pour permettre aux étudiants de se familiariser avec en l’occurrence, les cours de langue et les projets de bourses que le Goethe Institute a choisi de participer aux Journées Culturelles de l’Université de Lomé et aussi pour donner d’amples informations sur ce qu’il fait »10173817_730327473696375_5343906360447616746_n

L-FRII : « Quelles sont vos impressions ? »

M. Agboyibo Agossou : «  Une semaine culturelle étant un moment de détente, cette opportunité est bien saisie par les étudiants vu l’engouement qui est affiché de leur part. C’est aussi l’occasion puisque nous sommes dans un système qui requiert l’excellence de faire non seulement la promotion des projets des instituts mais aussi la promotion de la culture. »

983704_730327857029670_3501694823258090367_n

L-FRII : « Quelles sont vos attentes ? »

M. Agboyibo Agossou : «  Comme attente, nous espérons avoir un grand nombre de visiteurs pour notre stand et qu’ils puissent avoir l’information concrète concernant les produits et services du Goethe Institute. Pour ceux qui sont désireux d’étudier en Allemagne, nous invitons les étudiants à venir se renseigner chez nous car nous avons de tarifs forfaitaires pour les étudiants. Merci ».

Stand: Baby-foot

 

Quelques étudiants

M. Anada Lucien, nous espérons bien nous amuser et se défouler avant de reprendre les cours

L-FRII : « M. Anada Lucien, étudiant en faculté d’Anglais, comment vivez-vous cette foire de l’étudiant ? »

M. Anada Lucien : « Depuis hier avec les amis, nous avons constaté que la semaine culturelle  de cette année est unique parce qu’il y a un show incomparable par rapport aux éditions précédentes. L’ambiance, comme vous pouvez constater, est très dense avec tout ce monde autour de nous qui s’amuse intensément. »

L-FRII : «  Qu’avez-vous fait de spécial durant cette journée ? »

M. Anada Lucien : « Comme j’aime le football, j’ai joué au baby-foot avec les amis, il y avait les Playstations aussi auxquelles nous avons joué. A part cela, nous avons consommé avec les amis et dansé du gweta, reggae… »

L-FRII : «  Quelles sont vos espérances à la fin de ces journées culturelles ? »

M. Anada Lucien : « Puisque les semaines culturelles sont faites pour se distraire, nous espérons bien nous amuser et se défouler avant de reprendre les cours avec sérénité et enfin passer les examens. Merci à vous.»

Un tour à la foire

10303299_729582037104252_6079113732603997664_n

 

 

Visite à l’INSE (Institut National des Sciences de l’Education)
Présentation et dégustation des mets du terroir : Azindéssi, Kpédji gaou, Akoumè…

10336798_729493627113093_1778990641391856811_n1899962_729494687112987_508969663013904558_n

Visite à l’INSE (Institut National des Sciences de l’Education)
Présentation des tenues traditionnelles et des richesses culturelles des régions de provenance des étudiants de l’Université de Lomé

10355893_729495790446210_857854541483225478_n

10371503_729496353779487_7697553678995488348_n
10367607_729493107113145_4722700635509982055_n
Visite du stand de la coalition Campus Pour Christ, Christian Fellowship, GBUL, Jeunesse en Jésus, Lumière à la Cité et Salut en Jésus-Christ.
M. Bampini

L-FRII : « Bonjour M. Bampini Joseph, Président du comité d’organisation de la grande campagne d’évangélisation co-organisée par Campus Pour Christ, Christian Fellowship, GBUL, Jeunesse en Jésus, Lumière à la Cité, Salut en Jésus-Christ. Pourquoi impacter précisément en ces périodes de fête chez les étudiants ? »

M. Bampini Joseph : « Merci, lors des semaines culturelles, il y a beaucoup d’étudiants qui se livrent à la vie d’immoralités, de péchés et de vices. Pour nous, en tant que chrétien, nous devons prôner la valeur du salut au travers de Jésus-Christ et la lumière qu’il apporte. Profiter de cette semaine pour apporter cette lumière à nos frères et sœurs à travers cette grande campagne qui a pour thème principal : L’Ultime remède, est pour nous une façon de contrecarrer les plans du malin.»10336745_730326620363127_6310067358100312652_n

L-FRII : « C’est quoi cet ultime remède ? »

M. Bampini Joseph : « C’est Jésus-Christ, Il est le remède, l’antidote ultime, suprême, total, final qui peut nous permettre de résoudre tous nos problèmes. Nous sommes là pour partager ce remède avec nos ami(e)s les étudiant(e)s. »

L-FRII : « Quel est le programme ? »

M. Bampini Joseph : «   Nous avons des conférence-débats, des séminaires, des projections de films relatifs à chaque niveau, Licence, Master, Doctorat, le personnel de l’université, les diplômés sans emplois….nous avons des séances d’adoration, de louange, d’intercession. Je convie tous les étudiant(e)s à faire massivement le déplacement sur notre stand derrière la chaine ouest du restaurant universitaire campus sud du 26 au 31 Mai 2014 à partir de 10h00. Merci. »

 

Visite stand ékiste

M. Gabriel Gbédji

L-FRII : « M. Gabriel Gbédji, membre d’Eckanckar Togo, bonsoir. Pourquoi la présence de la réligion éckankar lors de la semaine culturelle des étudiants ? »

M. Gabriel Gbédji : « Bonsoir cher ami. L’être humain est spirituel et tout ce qu’il entreprend est d’ordre spirituel. Nous sommes âme, venus ici pour apprendre à faire des expériences, et ce n’est qu’à travers nos différentes activités que nous arrivons à acquérir de l’expérience, nous remplir d’amour pour en donner et en recevoir. Partager cet aspect de la chose avec les étudiants est notre objectif principal en participant à cette foire de l’étudiant. »

L-FRII : «  Quelles sont les activités au cours de cette semaine culturelle ? »

M. Gabriel Gbédji : « Présenter aux étudiants ce qu’est la religion de la lumière et le son de Dieu à travers la prière que nous intitulons le ‘Wu’.  Nous appelons les gens à chanter le Wu pour découvrir par eux-même cette réligion. Nous invitons les étudiants à visiter notre stand et à faire l’expérience spirituelle de la vie à travers des questions telles que : quel est le but de la vie ?, pourquoi sommes-nous sur terre ?… Notre stand se trouve derrière la chaine ouest du restaurant universitaire campus sud pendant ces 07 jours de ces journées culturelles. Merci »

Visite à l’INSE

2014-05-27 19:33:02

Présentation des tenues traditionnelles et des richesses culturelles des régions de provenance des étudiants de l’Université de Lomé

Visite à l’INSE

2014-05-27 19:32:07

Présentation et dégustation des mets du terroir : Azindéssi, Kpédji gaou, Akoumè….

Visite à l’INSE

2014-05-27 19:31:20

L-FRII : « M. Dayo Rowland, responsable des activités culturelles des étudiants de l’INSE (Institut National des Sciences de l’Education). Comment se passent les activités dans votre école ? »

M. Dayo : « Nous les étudiants de l’INSE, avons commencé depuis le samedi dernier les journées culturelles par le projet ‘INSE PROPRE’ pour rendre notre environnement propre. Aujourd’hui, nous sommes au jour du port des tenues traditionnelles, de présentation et de dégustation des mets traditionnels des étudiants de l’INSE. »

L-FRII : « Qu’est-ce qui est prévue pour demain ? »

M. Dayo : « Demain à l’INSE, c’est la journée sportive. Je convie donc tous les étudiants de l’Université de Lomé à venir massivement supporter nos équipes. C’est au niveau du terrain proche du département d’Anglais. Merci à vous»

Visite à la Fac de Médecine

2014-05-27 17:27:22

Séance de jeu vidéo

Visite à la Fac de Médecine

2014-05-27 17:24:53

Conférence débat : Le sexe avant le mariage. Qu’en pensez-vous ?

Un geste pour sauver des vies…

Messieurs Clové et Sama, étudiants à la Faculté de Médecine, cycle Licence… « Nous avons donné notre sang pour sauver des vies »

Visite à la Fac de Médecine

2014-05-27 17:22:40

M. Nassakou Amadou, Président de l’Association des Etudiants en Médecine et en Pharmacie du Togo.

L-FRII : « Président, Bonjour. Pourriez-vous nous dire la particularité de cette semaine culturelle à la Faculté des Sciences de la Santé ? »

Nassakou Amadou : « Merci. L’édition 2014 de cette semaine de l’étudiant est assez particulière puisque c’est la première fois que nous, les étudiants en médecine et en pharmacie du Togo sommes libérés les après-midi pour participer pleinement aux activités. Je remercie par l’occasion le nouveau doyen Pr Attipou. Il est prévu des activités telles que des conférence-débats, un bal masqué co-organisé avec les étudiants de l’ESTBA, une première du genre, un concert live le samedi dans le grand amphi de notre faculté… »

L-FRII : « Les étudiants en médecine au cours de cette semaine vont donner leur sang pour sauver des vies ? Pourquoi ce geste en ce moment précis ? »

Nassakou Amadou : « Nous sommes appelés à donner l’exemple et c’est pour cela nous prenons sur nous le rôle de faire cette collaboration en ce moment précis. Il ne s’agit pas juste de faire la fête. Au vue du nombre de la population actuelle, nous ne devrions pas souffrir d’un problème de manque de sang si tout le monde décidait de donner au moins 500ml de sang sur les 6000ml que nous avons. J’invite donc tous les étudiants de faculté, de l’Université de Lomé et même ceux qui sont au dehors puisse aider. C’est du 27 au 29 Mai 2014 de 8h00 à 14h00 à notre faculté. Je vous remercie. »

 L-FRII : « M. le Président, bonne continuation à vous. »

Préparatifs pour les danses folkloriques au Campus de l’Université de Lomé

10256869_731464416916014_7672222045438073177_o

Séance de danse Tem au Campus de l’Université de Lomé

10269313_731465240249265_1866629671409149089_o

10380492_731465076915948_5035095216805318154_o10296144_731464823582640_1817175529309921741_o

Interview Délégué Général UL

Djossou Kodjo

2014-05-27 03:08:57

Djossou Kodjo, l’université doit participer à la recherche des voies et moyens pour résoudre les problèmes de nos communautés…

L-FRII : « M. Djossou Kodjo, Délégué Général des étudiants de  l’Université de Lomé, nous venons d’assister à la cérémonie de lancement des Journées Culturelles édition 2014, placées sous le haut parrainage du Président de ladite université et ayant pour thème : «  L’étudiant togolais et la sécurité routière ». Quelles impressions avez-vous à partager avec nos internautes ? »

M. Djossou Kodjo : « Merci cher ami, notre équipe et moi ne pouvons qu’être fiers de la mobilisation aussi bien des autorités administratives, universitaires, du monde socio-économique et des étudiants. Cela prouve qu’un travail en amont a été fait et prouve leur intérêt pour le monde estudiantin. Aussi le thème choisi par le comité d’organisation est en adéquation avec les réalités actuelles de notre pays. »

L-FRII : « M. le Délégué Général, pourriez-vous nous donner un bref aperçu de ce qui se fera durant ces journées ? »

M. Djossou Kodjo : « Comme les années précédentes, nous avons des activités au programme comme la conférence-débat sur le thème, la phase finale du jeu Génie-Campus, des activités sportives, des danses traditionnelles, des concerts live… L’activité phare que tout le monde connait c’est-à-dire la foire ne sera pas du reste. Ces activités seront un tremplin pour nos étudiants afin qu’ils puissent mettre en valeur leur savoir-faire tant sur le plan universitaire, personnel qu’humain »

L-FRII : « L’édition 2014 est placé a pour thème :’’L’étudiant togolais et la sécurité routière’’. Pourquoi le choix de ce thème ? »

M. Djossou Kodjo : « Nous sommes dans une démarche de socialisation de ces journées. Il faudrait que l’université participe à la recherche des voies et moyens pour résoudre les problèmes de nos communautés : les accidents de la voie publique. Pour nous, la relève de demain est plus concernée par ce fléau compte tenu de nos comportements. Aussi, la plupart de cette tranche se trouve à l’université ou en formation. Donc en impactant sur eux nous sommes certains de porter plus loin cette vision des autorités de notre pays : celle de faire de 2014, l’année de la sécurité routière.»

L-FRII : « Quels sont les résultats attendus à la fin de ces journées ? »

M. Djossou Kodjo : « Rendre les jeunes plus responsables vis-à-vis de la sécurité routière. Que mes chers amis puissent toujours avoir le réflexe de porter leur casque, de mettre leur ceinture de sécurité, d’éviter de téléphoner au volant ou au guidon de leur engin, d’éviter de conduire avec les écouteurs dans les oreilles. Toucher la majorité des jeunes à partir de cette semaine culturelle sera notre contribution pour construire un pays fort demain. Je vous remercie ! »

L-FRII : « Merci Délégué Général, bonne chance et continuation »

Visite des stands

 

 

Pr. AGBENOTO

Discours du Pr. AGBENOTO

Le Professeur AGBENOTO en sa qualité de représentant du Ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche prit la parole pour féliciter les organisateurs de ces journées et rappelle la nécessité de ce brassage non seulement, mais aussi de la nécessité que le monde universitaire est une relève importante pour  construire l’économie de demain. Il souhaite pour sa part que ces journée permette de valoriser l’esprit d’initiative et de créativité chez le étudiants. C’est sur ces mots que les Journées Culturelles de l’Université de Lomé, édition 2014 ont été lancés

Intermède

Des intermèdes alléchants par les étudiants du Club Culturel Faseg et prestations de danses classiques et traditionnelles ont servi d’intermèdes pour égayer le public

 

Discours du Directeur du COUL

C’est ce lundi 26 mai 2014 à 15h 15 que débute la cérémonie de lancement de cette édition des Journées Culturelles de l’Université de Lomé, édition 2014(JOCUL-2014) dans l’espace vert en face du Centre des Œuvres Universitaires de Lomé (COUL) qui est l’organisatrice de ces journées culturelles. Cette cérémonie a vu la participation et a compté la présence des éminences du monde universitaire. Nous pouvons par exemple nommer le représentant de Mr le Ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche, M. Agbénoto Koffi, le Directeur du COUL et le Délégué Général de l’Université de Lomé.

Pour commencer, le Directeur du COUL le Pr. Ketoh Guillaume présenta son discours dans lequel il remercia les acteurs de la réussite de cet événement. Il a par la suite justifié le choix du thème central de ces journées culturelles en partant du constat d’une part que l’année 2014 a été déclarée « Année de la sécurité routière » par le Président de la République et que d’autre part nombreux sont les jeunes camarades étudiants de l’Université de Lomé qui perdent leur vie dans des accidents de la route. Il en appelle donc au civisme de tous les étudiants et à un respect sans condition des prescriptions du code de la route. C’est sur une note de remerciements au président de l’Université de Lomé qu’il a souhaité une bonne fête à tous.

Mot introductif de la rédaction

Très chers internautes, fidèles lecteurs et lectrices du www.l-frii.com , bonjour. Nous vous souhaitons la cordiale bienvenue dans notre DIRECT et ce à l’occasion exclusive des Journées Culturelles de l’Université de Lomé, Edition 2014 placé sous le thème « L’étudiant et la sécurité routière ».

En effet, pour permettre plus de visibilité de ces cinq jours d’activités sur le campus universitaire de Lomé, L-frii, le portail internet de la jeunesse togolaise, se propose de vous faire suivre en direct le déroulement des activités dans l’enceinte de du campus.

En espérant que vous serez nombreux à nous suivre sur notre site et notre page Facebook, nous vous souhaitons de bons moments en notre compagnie

L’équipe de la rédaction

Similaires