Juan Pérez, nouveau doyen de l’humanité, nous révèle son secret…

Juan Vicente Pérez, un agriculteur vénézuélien de 112 ans, est désormais l’homme le plus vieux du monde, a annoncé mardi le Guinness des records, qui a effectué la vérification le 4 février.

“Il a une santé et une mémoire exceptionnelles. Il se souvient de son enfance, de son mariage, des noms de ses frères, enfants et petits-enfants”, indique le Guinness à propos de cet homme qui vit dans la localité montagneuse de San José de Bolivar, dans l’Etat de Tachira, et fêtera dans dix jours ses 113 ans.

“Il aime être entouré de sa famille et de ses amis pour converser et raconter des histoires”, ajoute l’organisation de recensement de records mondiaux basée au Royaume-Uni.

Son secret de longévité ? Travailler dur, bien se reposer la nuit et “boire un verre d’eau-de-vie tous les jours”.

M. Pérez a commencé à travailler dès son plus jeune âge comme agriculteur. À cinq ans, il aidait déjà ses parents pour récolter le sucre et le café. Une fois adulte, il a travaillé comme huissier pour résoudre des différents fonciers dans le village de Caricuena où il vivait à l’époque.

Veuf depuis 25 ans après 60 ans de mariage, il a eu 11 enfants, 41 petits-enfants, 18 arrière-petits-enfants et 12 arrière-arrière-petits-enfants.

La famille est “très reconnaissante pour l’état de santé” dont jouit le patriarche, selon une de ses filles, Nelyda.

L’Espagnol Saturnino de la Fuente Garcia, né le 11 février 1909, avait également 112 ans quand il est mort le 19 janvier 2022, un peu moins d’un mois avant son 113e anniversaire.

Du côté des dames, la doyenne de l’humanité est une Française de 118 ans, sœur André, née Lucile Randon le 11 février 1904.

Ave 7sur7

Similaires