Un Américain a dû être évacué en urgence d’un tribunal du Nebraska lundi après s’être tranché la gorge lors de son procès pour meurtre. Selon les médias locaux, il a été hospitalisé, et ses jours ne sont pas en danger. Le procès devrait pouvoir reprendre mardi, et l’accusé comparaîtra menotté.

Lire aussi : Abus sexuel dans l’Eglise : les Evêques du Togo s’engagent à lutter contre le fléau



Aubrey Trail, 52 ans, est accusé d’avoir étouffé et démembré une jeune femme avec l’aide de sa compagne, Bailey Boswell, qui doit être jugée à l’automne. Tous deux encourent la peine capitale.

Au cinquième jour de son procès devant un tribunal, il s’est levé en hurlant : « Bailey est innocente et je vous maudis », avant de se planter un objet (une lame de rasoir ou un stylo) dans la gorge, ont rapporté des journalistes présents à l’audience.

Lire aussi : CPI / Affaire Gbagbo, Blé Goudé : ‘requête’ des victimes ; les précisions de l’avocat Me Séry

Il jure avoir étranglé la victime « accidentellement. »

Selon des images diffusées par les télévisions locales, il a été transporté inconscient sur un brancard.