Justice : Il est condamné à payer plus de 30 millions de Fcfa à son ex-conjointe pour des travaux domestiques

Au Portugal, la justice vient de rendre un avis qui devrait faire frémir tous ceux qui rechignent à effectuer les tâches ménagères au sein de leur foyer.

En effet, le Supremo Tribunal de Justiça (STJ), la plus haute juridiction du pays, vient de condamner un homme à verser plus de 30 millions de Fcfa (60 782 euros) à son ex-conjointe. Le motif : elle a réalisé quasiment toute seule le travail domestique chez eux pendant près de trente ans de vie commune.

Exigence d’égalité

L‘arrêt de la STJ remonte au 14 janvier dernier. Dans celui-ci, la Cour explique que la réalisation des tâches domestiques, mais aussi l’éducation des enfants est une contribution à l’économie commune du couple, et pas l’accomplissement d’un devoir, comme l’explique un billet de blog de Médiapart.

Il est impossible de considérer que, dans une maison où vit un couple non marié, l’accomplissement de la totalité ou d’une grande partie des travaux domestiques par un seul des partenaires corresponde à l’accomplissement d’une obligation naturelle fondée sur un devoir de justice. Le devoir de justice exige au contraire une répartition des tâches aussi égalitaire que possible (…) dans la logique d’une spécialisation des contributions de chacun.

Cette affaire a été portée devant la justice par la plaignante qui réclamait au départ 240 000 euros. En premier instance, elle avait été déboutée mais elle avait fait appel. Il avait alors été reconnu que durant leur vie commune, l’homme n’avait pas aidé sa compagne dans la réalisation des taches ménagères.

Avec actu.fr

Golden Tulip Ad

Togocom Night Gift

Togocom Night Gift
Plus d'articles
Copa America : Neymar en pleine forme et le Brésil reste sans pitié