>

Kanye West annonce son retour en politique : “ce n’était pas le bon moment en 2020…”

Partager l'article

Facebook
Twitter
WhatsApp

Kanye West n’a pas abandonné son rêve de devenir président des États-Unis. En 2020, le rappeur avait été largement critiqué pour avoir accordé son soutien à Donald Trump. Il s’était même présenté la même année à l’élection présidentielle américaine.

Un scrutin au cours duquel il avait recueilli près de 60 000 voix. Un flop total, néanmoins le mogul a récemment affirmé sa volonté de réitérer l’expérience en 2024. C’est ce qu’il déclare dans une rare interview accordée à Good Morning America : “Absolument, ce n’était pas le bon moment en 2020”.

Il faut rappeler que Ye avait à l’époque contracté un prêt de 6,8 millions de dollars à son comité présidentiel, pour récolter les 60 000 votes. Une douche froide, expliquée par Kanye West en personne par un programme “radical”, poussant “l’idée de la famille, l’idée de Dieu, l’idée de protéger l’innocence de vos enfants aussi longtemps que possible”.

“Quand on supprime l’amour et la peur de Dieu, on ouvre l’amour et la peur de tout le reste. Et c’est plus facile d’avoir des moutons quand les gens n’ont pas Dieu. C’est plus facile de contrôler les gens si les gens ne sont pas contrôlés par Dieu. Parce qu’alors, ils peuvent être contrôlés par le nombre de likes qu’ils ont, par ce qui se passe sur leur TikTok, par l’argent qu’ils ont ou par la perception des autres.