Kenya : des pirates informatiques publient du contenu pornographique sur le site Web d’une agence gouvernementale

Le site Web de l’Institut de recherche agricole du Kenya (KARI) a été piraté et défiguré avec du matériel pornographique.

Les « pirates » qui ont obtenu un accès non autorisé au site Web de l’agence gouvernementale kenyane vers 14h00 ce jeudi 26 mai, ont diffusé du matériel pornographique provenant de différents sites pour adultes.

KARI a rapidement réussi à retirer le contenu classé X de son site Web alors que les internautes commençaient à partager des captures d’écran de la cyberattaque qui a laissé leur site défiguré.

Ce n’est pas la première fois qu’une organisation gouvernementale kényane est piratée. En 2019, le National Development Implementation and Technical Communication (NDICT) et les systèmes intégrés d’information de gestion financière (IFMIS) gérés par l’Autorité des TIC ont été piratés par des pirates indonésiens.

Une équipe se faisant appeler Kurd Electronic Team a laissé une série de textes incompréhensibles sur le site Web de l’IFMIS et a désactivé ses fonctionnalités.

Similaires