in ,

Kenya : Pour punir les hommes, cette femme les infecte exprès au VIH

Jackline Njoki Mwangi, une femme kényane a révélé récemment avoir infecté des hommes au VIH-SIDA. Elle évoque comme raison de son acte, le désir de punir ces hommes qui n’utilisent pas des préservatifs lors des rapports sexuels.

Aujourd’hui âgée de 36 ans, c’est depuis son adolescence que la jeune femme a contracté la maladie. Vivant à cette époque avec sa tante, suite au départ de leur mère pour aller travailler aux États-Unis, elle aurait couché avec des hommes pour de l’argent afin de prendre soin d’elle-même et de son neveu.

Dans une interview à une chaîne locale, elle confiait qu’elle avait contracté la maladie auprès d’une personne infectée qui ne s’est pas non plus souciée de l’avertir. Selon elle c’était la responsabilité de ses partenaires sexuels de se protéger et non la sienne.

Togo / Coronavirus : un ministre du Gouvernement avoue avoir été infecté

“Je ne peux pas être ta gardienne. Tu sais que tu ne me connais pas. Je ne suis pas encore lié à toi tu veux avoir des relations sexuelles avec moi, pourquoi ne pas mettre de préservatif ou faire un test avec moi si je suis à l’aise et si je ne le suis pas, me demander de porter un condom? ”, a-t-elle déclaré.

Après 18 ans à travail de s3xe, elle a révélé qu’elle avait décidé de rendre public son statut parce qu’elle voulait que les hommes arrêtent de l’approcher pour avoir des relations sexuelles après qu’elle ait développé des complications dans ses parties intimes.

Elle voulait également mettre en garde les hommes contre le fait de coucher avec chaque femme qu’ils rencontrent, créer une prise de conscience. Aujourd’hui, victime de stigmatisation, elle aurait même tenté de se suicider.



Saham Ad

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Juventus : La fusée Cristiano Ronaldo déjà lancée

Cristiano Ronaldo : une académie porte désormais son nom

Kylian Mbappé : un maillot de la star du PSG vendu à prix d’or