Un lion s’est échappé du Parc national situé au sud de la capitale. Sur son passage, il a tué un homme, ce lundi 9 décembre. C’est la panique actuellement à Nairobi.


Une fois encore, un lion s’échappe du Parc à Nairobi, centre-ville de plus de 3 millions d’habitants et tue un homme. Les responsables du parc sont activement à sa recherche.

Procès pour corruption en Algérie : 2 ex-collaborateurs de Bouteflika condamnés à 15 et 12 ans de prison

Le Service kényan de la faune sauvage (KWS), dans une déclaration à la presse, a appelé le public à rester calme et à ne pas s’aventurer dehors la nuit jusqu’à ce que le lion soit capturé.

Le parc abritant le félin n’est pas très bien clôturé pour empêcher des animaux surtout des félins de s’échapper. Il est partiellement entouré de clôtures électriques, ce qui permet la migration traditionnelle d’animaux à la recherche de pâturages. Il abrite également des espèces menacées comme, des lions, des léopards, des rhinocéros et des buffles.

Yemi Alade : « Un homme avec de l’argent est juste un bonus »

À Nairobi, les grands félins sont soumis à une pression croissante, à cause de la zone, autrefois zone de migration et de chasse. Selon les défenseurs de la nature, les lions vivaient dans cette zone avant les habitants et donc ne « s’échappent » pas du parc et ne « s’égarent » pas en ville.