Un pasteur kényan a poignardé sa femme lors d’un service religieux, puis s’est tranché la gorge, selon les déclarations de la police locale ce lundi 6 janvier, à CNN.


Nigeria : Un pasteur confond l’eau bénite et l’essence et brûle son fidèle

Le dimanche, Elijah Misiko, pasteur adjoint de l’église “Ground for God’s Gospel’’ à Mombasa, a quitté son siège au premier rang et s’est approché de sa femme, pasteur principal Ann Mughoi, en chaire et l’a poignardée avec un couteau qu’il avait caché dans une enveloppe.

« Il s’est approché de sa femme pendant que l’église priait comme s’il voulait lui chuchoter quelque chose. Puis il a pris un couteau et l’a poignardée deux fois. Il a cru qu’elle était morte. Il s’est ensuite poignardé trois fois au ventre et s’est tranché la gorge », a déclaré le commandant de la police du sous-comté de Mombasa, Julius Kiragu.

Misiko est mort sur le coup de ses blessures au couteau et Mughoi est décédée dans un hôpital local quelques heures plus tard, a annoncé la police.
Le couple était engagé dans une querelle de longue date concernant la propriété et la direction de l’église, a déclaré Kiragu à CNN.

Le couple, qui avait quatre enfants, vivait séparément depuis le début du différend il y a deux ans, a indiqué la police.

https://l-frii.com/amie-de-burna-boy-se-plaint-du-black-out-quelle-a-subi-au-nigeria-video/

« Elle essayait de rester loin de son mari depuis le début du différend sur la propriété de l’égliseIls avaient même signalé le problème aux dirigeants de l’église, mais ils n’ont pas pu résoudre le différend », fait savoir le commandant Kiragu.

Misiko a laissé une note de suicide de 17 pages dans laquelle il accusait Mughoi de changer de propriétaire de l’église.