Kenya : un retour d’Obamacare très attendu

Elu à la tête de la première puissance mondiale, beaucoup sont ces populations qui placent leur confiance en Joe Biden, le 46e président des Etats-Unis.

Biden fait déjà en effet preuve d’une politique plus ouverte sur le monde que Trump en rétablissant des accords brisés par ce dernier qui faisait de sa priorité les Etats-Unis, « Make America great [rendre l’Amérique plus grand] » disait-il.

C’est alors que les Kenyans satisfaits de l’arrivée d’un nouveau président à la Maison Blanche, sollicitent son aide.

« En tant que femmes, nous demandons donc au président élu Joe Biden de redonner vie à l’Obamacare pour nous permettre de planifier nos grossesses afin d’avoir des familles que nous pourrons bien élever », a plaidé Sofi Mukwana.

Pour cause, l’ancien président Donald Trump avait opté pour le Global Gag Rule, ou règle du bâillon, ce décret qui interdisait le financement par les Etats-Unis d’organisations internationales qui proposent des services d’avortement, et délivrent une information complète en matière de santé sexuelle et de reproduction. Ces organisations internationales qui avaient pourtant été favorisées par Barack Obama, un président démocrate également.

Avec Africanews

Plus d'articles
Mercato / FC Barcelone : une porte de sortie pour Ousmane Dembélé ?