in ,

Kim Jong-un : sa grosse prise de risque contre le Covid-19

Plusieurs vaccins chinois contre le Covid-19 sont actuellement en phase de test et la plupart ne sont pas encore homologués. Ainsi seule une poignée de personnes jugées essentielles comme les diplomates ont pu être injectées. Le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un a également reçu un vaccin expérimental de la part du gouvernement chinois.

Harry Kazianis, un expert de la Corée du Nord au centre de réflexion du National Interest, à Washington, a assuré que Kim Jong-un n’était pas le seul à en avoir bénéficié. “Kim Jong-un et plusieurs autres hauts fonctionnaires de la famille Kim et du réseau de dirigeants ont été vaccinés contre le coronavirus au cours des deux à trois dernières semaines grâce à un candidat vaccin fourni par le gouvernement chinois”, a-t-il annoncé ce lundi 30 novembre. 

Cependant le doute plane sur la fiabilité du vaccin et aucune information concernant le laboratoire qui le fourni n’est dévoilée. D’autres experts doutent que Kim Jong-un aient pris un tel risque, selon les informations du Mirror. 

“Même si un vaccin chinois avait déjà été approuvé, aucun médicament n’est parfait et il ne prendrait pas ce risque alors qu’il dispose de nombreux abris qui peuvent assurer un isolement presque complet”, a avancé Choi Jung-hun, un expert en maladies infectieuses.



 

Avec gala.fr




Ad Banque Atlantique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Coronavirus : voici comment le virus pénètre dans le cerveau

Inter Milan: le terrible bilan de Conte