Koeman recadre fermement Griezmann : “C’est moi qui décide”

“Le coach sait où me mettre, je profite de cette situation, de cette place, de la confiance du coach et des coéquipiers”, s’était réjoui Griezmann mercredi après la victoire des Bleus à Zagreb (2-1). 

Ces propos n’ont pas plu au coach néerlandais. Ronald Koeman, présent ce vendredi en conférence de presse à la veille du déplacement du FC Barcelone sur la pelouse de Getafe, à l’occasion de la sixième journée de Liga (21 h), s’est exprimé là-dessus.

“Nous avons tous le droit de parler. Nous savons que ces choses peuvent arriver. J’ai parlé avec Antoine hier (jeudi), mais pas parce qu’il a parlé. Nous avons parlé de sa position et de ses performances. Je lui ai dit que je cherchais le meilleur pour l’équipe et oui, je pense que sa meilleure position est sur l’aile droite avec plus de liberté. À la fin, je décide pour le bien de l’équipe”, a commenté Koeman dans des propos rapportés par Marca.

C’est donc a priori raté si l’attaquant français espérait retrouver un poste plus axial. Depuis le départ de Luis Suarez à l’Atlético et l’arrivée de Koeman en remplacement de Quique Setién, Griezmann est resté muet lors de ses trois matchs joués en championnat ; il est exilé sur un côté, le droit, rapporte Rmcsport qui précise que l’axe est pour le moment réservé à Philippe Coutinho et Lionel Messi.

Koeman s’est montré très ferme face aux médias sur l’affaire Griezmann : “Je ne veux pas continuer à parler d’individualités. Je n’ai aucun problème avec Antoine. Le coach est aux commandes et le joueur doit en tirer le meilleur parti. On joue à 11, quelqu’un doit jouer en 10, un autre en 9… Nous ne pouvons pas jouer avec 10 joueurs en position de numéro 10.” Après de tels propos, le débat est lancé en Espagne, la chaîne de télévision Gol parlerait même d’une “guerre” entre Griezmann et son entraîneur.

Plus d'articles
Togo / Toofan : Barabas mis à nu par Masta Just sur la toile (photo)