in

Koffi Olomide : « Si on vous viole, il ne faut pas attendre 10 ans, 15 ans ; sinon ça devient un règlement de comptes »

Dans une interview diffusée sur la plateforme YouTube, l’artiste Koffi Olomide s’est exprimé au sujet des dénonciations des viols. Il faisait sûrement allusion à Eliane Bafeno qui a porté plainte contre le Pasteur Moïse Mbiye pour viol et d’autres infractions.

Kerozen : l’artiste dévoile le visage de sa moitié Dominique

« Si on vous viole, dénoncez cette personne le lendemain ou le jour-même ; il ne faut pas attendre 10 ans, 15 ans ; là ça devient comme un règlement de comptes », a déclaré le Quadra.

Koffi Olomide a donné son cas où il avait été accusé de viol par quelques danseuses, qui s’étaient finalement excusées de leurs actions. Pour l’artiste, il n’est pas logique qu’une personne victime de viol puisse se taire pendant plusieurs jours ou plusieurs années.

Togo : Le rappeur KanAa revient sur le devant de la scène avec 2 nouveaux singles

« Moi quelque part, je ne suis pas le législateur, j’ai le bon sens. Quelle raison peut faire qu’une personne qu’on a violée lundi, puisse rester avec ce choc jusqu’au samedi ou 7 mois après ou 7 ans après ? À partir de là il y a quelque chose de louche. Je ne suis pas là pour accabler la gente féminine », a-t-il dit.

Koffi Olomide s’est toujours attiré la colère des fans dans ses propos. Reste à savoir si ceux-ci vont choquer le public.

Coronavirus : de hauts dirigeants limogés ce jeudi après l’explosion du bilan en Chine

Guinness des records : un Japonais de 112 ans déclaré nouveau ‘doyen masculin de l’humanité’