in ,

Kourtney Kardashian soutient la candidature de Kanye West et s’attire les foudres des internautes

A quelques jours d’une élection présidentielle sous haute tension, la voix des personnalités publiques n’a jamais été aussi importante. Sur les réseaux sociaux, Kourtney Kardashian a pourtant décidé de poster un selfie sur lequel elle affiche son soutien à Kanye West, s’attirant immédiatement les foudres des internautes.

Sur le cliché en question, la star de 41 ans pose avec une casquette sur laquelle est écrit « Vote for Kanye », accompagné d’un lien renvoyant vers une page de son site lifestyle « Poosh » où sont répertoriés des vêtements et accessoires incitant les Américains à voter. Parmi les produits proposés, un sweatshirt avec l’inscription « Kanye 2020 » et la fameuse casquette, ainsi qu’un lien sur le site de campagne du rappeur.

Une initiative jugée choquante et irresponsable par la majorité des internautes, qui ont immédiatement pointé du doigt le comportement de la grande sœur de Kim Kardashian.

« Je n’en crois pas mes yeux. Je me fiche de savoir si c’est une erreur ou une blague. Ta plateforme est trop importante pour que tu te permettes de faire quelque chose d’aussi irresponsable. Supprime Kourtney et ne votez pas pour Kanye West, c’est la chose la plus stupide que j’ai jamais entendue », a écrit un internaute.

« Imaginez-vous à quel point ces femmes sont influentes. Même si c’est une blague, combien de personnes vont gâcher leur vote pour Kanye West parce que Kourtney Kardashian leur a dit de le faire sur Instagram ? », a déploré un autre internaute.

Des messages qui se sont multipliés sur les réseaux sociaux, au point que la belle-sœur de Kanye West a finalement décidé de supprimer les produits en question sur la page de son site, sans pour autant s’expliquer auprès de ses 102 millions d’abonnés.

Avec CNEWS



Saham Ad

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Emmanuel Macron : cette menace que sa mère a faite à Brigitte Macron !

USA : manifestation des milliers de femmes contre Donald Trump