in

Kylie Jenner : la star est persuadée que ses nudes ne fuiteront jamais ; la raison

À tout juste 22 ans, Kylie Jenner peut se targuer d’avoir Internet à ses pieds. Et pour cause, la jeune femme américaine possède des dizaines de millions de followers, ne serait-ce que sur ses comptes Instagram et Snapchat.

Et comme si ce n’était pas suffisant, la petite sœur de Kim Kardashian possède aussi un compte YouTube, qu’elle alimente régulièrement avec des vidéos diverses sur sa vie professionnelle et personnelle. Des petites indiscrétions qui font la joie de ses fans à travers le monde.

Chloe, 21 ans, n’avait aucun problème de santé avant de succomber au coronavirus

Vendredi 27 mars, la jeune femme milliardaire a posté une vidéo, d’elle et de ses trois meilleures amies en train de faire un jeu de questions et réponses. Entourée de ses BFF Stassie Karanikolaou, Yris Palmer et de son assistante personnelle Victoria Villarroel, Kylie Jenner est assise sur une chaise.

Toutes se posent des questions plus ou moins intimes. Des questions qui reposent sur le principe sur “laquelle d’entre elles serait le plus à même de”. Au fil des minutes, une question est arrivée, afin de savoir laquelle des jeunes femmes est le plus à même de voir ses photos coquines diffusées sur la Toile.

Un jeune Togolais condamné à perpétuité au Nigeria pour homicide volontaire

Chacune a cherché laquelle d’entre elles a le plus de probabilité de voir son intimité exposée sur Internet. Ce n’est en tout cas certainement pas Kylie Jenner.

« Moi je n’en envoie pas des photos coquines je n’en envoie pas ! », a-t-elle lancé en se parlant toute seule. Voilà de quoi faire taire les détracteurs de la maman de la petite Stormi. Finalement, c’est le nom de Stassie Karanikolaou qui est sorti à plusieurs reprises, car cette dernière et Victoria Villarroel ont avoué qu’elles ont déjà pris des photos coquines ensemble, mais ne les ont jamais envoyées à qui que ce soit pour autant.

Coronavirus : l’OTAN en réunion virtuelle pour faire face à la crise

Barça : 4 joueurs ont dit non à la baisse de salaire