Serge N’guessan, Représentant résident de la BAD au Togo
Serge N’guessan, Représentant résident de la BAD au Togo

La Banque africaine de développement (BAD) vise une croissance à deux chiffres pour le Togo à l’horizon l’an 2020. C’est l’un de deux objectifs contenus dans la stratégie 2016-2020 de la Banque qui fait l’objet d’une réunion-dialogue qui se tient ce mardi 14 juin à Lomé.

-- Publicité L-FRII --

Le deuxième point est l’appui du Togo dans son processus de décentralisation. Et pour ce faire, la Banque se propose d’orienter ses investissements vers deux axes à savoir le développement des pôles de croissance inclusive et de compétitivité agro-industrielle notamment les agro-pôles et l’appui à la gouvernance financière sectorielle et locale au cours de cette période.

Pour Serge N’guessan, Représentant résident de la BAD au Togo, ‘Ces dernières années, la croissance économique au Togo a été bonne, en moyenne 5,5 % du PIB. Mais elle n’a pas permis de réduire le taux d’extrême pauvreté et pour le faire le Gouvernement et la Banque ont convenu de se concentrer sur le secteur de l’agriculture et l’appui pour le renforcement de la décentralisation.’

‘La stratégie de la Banque est cohérente avec la politique de développement économique et social du Gouvernement en lien avec le nouveau quinquennat du chef de l’État’, s’est réjoui le ministre d’État en charge de l’Économie et des Finances, Adji Otèth Ayassor.

La Rédaction