• Adkontact, Université de Lomé, Adkontact, Alain Hountondji, offshore, FACILITY, Christophe LAURIOUX, site d’Adkontact, site de l’ANPETitre du poste: Expert en développent agricole principal(e) – RDGN2
  • Grade: PL4
  • Poste N°: 50054825
  • Référence: ADB/18/186
  • Date de publication: 19/09/2018
  • Date de clôture: 18/10/2018
  • Pays: Tunisie

Objectifs

Créée en 1964, la Banque africaine de développement est la première institution panafricaine de développement. Elle a pour mission de promouvoir la croissance économique et le progrès social sur l’ensemble du continent. La Banque compte 80 pays membres, dont 54 pays africains (les pays membres régionaux). Le programme de développement de la Banque vise à fournir l’appui financier et technique aux projets porteurs de transformation qui permettront de réduire sensiblement la pauvreté grâce à une croissance économique inclusive et durable en Afrique. Pour mieux se concentrer sur les objectifs de la Stratégie décennale (2013-2022) et réaliser un plus grand impact sur le développement, cinq grands domaines (les Cinq grandes priorités – Top 5) dans lesquels les interventions devront s’intensifier pour l’Afrique ont été définis, à savoir : l’énergie, l’agro-industrie, l’industrialisation, l’intégration et l’amélioration de la qualité de vie des populations africaines.

LE COMPLEXE

La Vice-présidence du développement régional, de l’intégration et de la prestation de services est chargée de veiller à la pertinence opérationnelle, ainsi qu’à l’efficience et à l’efficacité des activités et programmes opérationnels du Groupe de la Banque. La Vice-présidence s’assurera que la Banque opère efficacement dans l’ensemble de ses pays membres régionaux et supervisera l’exécution complète de tous les aspects des activités des Directions régionales de la Banque.

LE DÉPARTEMENT/DIVISION QUI RECRUTE

Dans le Complexe de développement régional, d’intégration et de prestation de services, la Banque compte cinq (5) Directions chargées du développement régional, de l’intégration et de la prestation de services, dont une dans chaque région, à savoir : l’Afrique du Nord, l’Afrique australe, l’Afrique de l’Est, l’Afrique de l’Ouest et l’Afrique centrale. Chaque Direction régionale est dirigée par un Directeur général et est dotée de fonctions sectorielles et de capacités administratives pertinentes pour pouvoir assurer une prestation rapide de services aux pays clients. Les Directions régionales fournissent aux bureaux pays dans leurs régions l’orientation stratégique et sont chargées des opérations, du développement des activités, de la gestion des projets et de la réalisation effective globale des Cinq grandes priorités de la Banque (High 5), à savoir : « Éclairer l’Afrique et l’Alimenter en énergie », « Nourrir l’Afrique », « Industrialiser l’Afrique », « Intégrer l’Afrique » et « Améliorer la qualité de vie des populations africaines ».

La mission de la Division de l’agriculture, du développement humain et social est de contribuer aux efforts de la Banque visant à réduire la pauvreté et à promouvoir le développement durable dans les pays membres régionaux notamment en : contribuant à l’élaboration de stratégies nationales et régionales et en renforçant les connaissances sectorielles ; et en se focalisant sur le montage et l’exécution de projets/programmes pour l’approbation des opérations définies dans le cadre des priorités du Top 5.

Le Département de l’agriculture et de l’agro-industrie appuie la mise en œuvre de la stratégie dénommée

« Nourrir l’Afrique : Stratégie pour la transformation de l’agriculture en Afrique (2016-2025) ». La stratégie vise à éliminer la faim et la pauvreté en milieu rural au cours de la prochaine décennie grâce à l’autosuffisance alimentaire dans dix-huit (18) chaînes de valeur de produits de base prioritaires propres aux zones agro-écologiques du continent. La réalisation des objectifs énoncés dans la stratégie requiert une productivité accrue, une valeur ajoutée, l’investissement dans les infrastructures, un environnement favorable à l’agro-industrie, des flux de capitaux agricoles, ainsi que l’inclusion, la durabilité et une nutrition efficace. Le Département pilote les efforts de transformation des systèmes agricoles africains pour accroître la compétitivité, l’inclusion et la durabilité, et renforcer la création d’emplois et la réduction de la pauvreté.

LE POSTE

L’expert en développement agricole principal contribuera à la mise en œuvre du programme de transformation de l’agriculture en Afrique ; fournira un appui technique aux activités opérationnelles du Groupe de la Banque dans les domaines de l’agriculture et du développement rural, des études techniques et des mécanismes institutionnels relatifs aux projets/programmes agricoles proposés en vue du financement de la Banque, ainsi que dans l’étude de faisabilité de leur impact et bienfaits actuels et futurs.

Fonctions et responsabilités

Sous la supervision du Chef de division, RDGN.2, et œuvrant en collaboration avec les coordonnateurs de projet l’expert en développement agricole principal contribuera (e) est chargé(e) de l’exécution des activités suivantes et des prestations connexes :

  • Mener les missions de terrain afin d’identifier, de préparer, d’évaluer et/ou superviser la mise en œuvre et le suivi des projets, des programmes et des études sectorielles financés par la Banque, assurer le suivi des procédures de passation de marchés, de décaissement et d’établissement de rapports pour s’assurer qu’elles respectent les règles et procédures de la Banque ; ou obtenir le concours des partenaires pour l’exécution de ces missions ;
  • Fournir une assistance aux emprunteurs dans la compréhension et l’application des politiques et procédures du Groupe de la Banque, ainsi que des questions liées aux projets et programmes et à l’utilisation des ressources ;
  • Contribuer à la négociation des projets avec les représentants des pays membres régionaux et défendre les projets au Conseil ;
  • Apporter une contribution technique à la préparation des Documents de stratégie pays et des revues de portefeuille, en mettant un accent particulier sur l’agriculture et le développement rural ;
  • Faciliter, orienter, lorsque nécessaire, les revues du secteur agricole, la préparation des projets agricoles et de développement rural, les revues et les missions à mi-parcours et le traitement des procédures d’achèvement des projets ;
  • Contribuer à l’élaboration des termes de référence (TDR) des études proposées en vue du financement par la Banque et participer à l’évaluation et au traitement des projets agricoles et de développement rural ;
  • Élaborer les termes de référence et appuyer la direction de la Division dans la sélection des consultants pour les missions et superviser les aspects techniques de leur travail ;
  • Vérifier les documents de passation des marchés provenant des pays membres régionaux pour s’assurer qu’ils sont conformes aux règles et procédures de la Banque en matière de passation des marchés et formuler des propositions de mesures à prendre par la Banque et les entités de mise en œuvre concernées ;
  • Examiner les études de faisabilité et les rapports d’étape sur les projets et faire des propositions de mesures à prendre par la Banque et les organismes d’exécution ;
  • Fournir une assistance technique à la Division du décaissement de la Banque sur l’éligibilité des dépenses du projet ;
  • Superviser les projets agricoles financés par la Banque ; communiquer-en donnant/échangeant des idées, en conseillant et en expliquant- avec le Chef de division, le personnel de la Division, les gestionnaires de projet, les différents donateurs et les homologues d’autres institutions multilatérales ;
  • Superviser le recrutement et la revue de la performance des auditeurs externes ;
  • Accomplir d’autres tâches telles que requises par le superviseur.

Critères de sélection

Notamment compétences, connaissances et expérience souhaitables

  • Titulaire d’au moins un Master en développement, un diplôme d’ingénieur agricole (ou dans un domaine connexe), avec une spécialisation en économie agricole en agroéconomie ou en génie rural
  • Au moins six (6) années d’expérience pertinente, assorties d’une expertise particulière dans la conception et l’appui à la mise en œuvre des projets dans des institutions financières internationales ;
  • Une expérience dans l’appui au secteur privé constituerait un atout supplémentaire ;
  • Capacité avérée à mettre en œuvre des initiatives d’analyse et de renforcement des capacités dans le domaine agricole aux niveaux national et sectoriel ;
  • Bonne compréhension des questions transversales, au-delà de l’agriculture et du développement social (par exemple, passation des marchés, gouvernance, pratiques des bailleurs de fonds) au niveau sectoriel/national ;
  • Bonne maîtrise des stratégies visant à réaliser les projets porteurs de transformation qui réduiront sensiblement la pauvreté ;
  • Bonne connaissance des questions essentielles liées à l’efficacité de l’aide, en particulier à l’harmonisation des pratiques des bailleurs de fonds et leur alignement sur les systèmes des emprunteurs ;
  • Leadership intellectuel avéré et capacité à intégrer les connaissances sectorielles spécifiques dans une stratégie opérationnelle et des objectifs de recherche plus vastes ;
  • Solides compétences en réseautage et bonne capacité de jugement requises dans la gestion des relations professionnelles avec les partenaires externes œuvrant en Afrique ;
  • Sens du service à la clientèle pour comprendre, et le cas échéant, anticiper les besoins du client pour veiller à ce qu’il reçoive le meilleur service possible de la part de la Banque ;
  • Capacité à appliquer des démarches innovantes et à changer de méthodes de travail tout en demeurant efficace dans des conditions de travail qui évoluent ;
  • Capacité à communiquer efficacement à l’oral comme à l’écrit en français ou en anglais, de préférence, avec une connaissance pratique de l’autre langue ;
  • Maîtrise de l’utilisation des applications courantes de Microsoft Office (Word, Access, PowerPoint) ; la connaissance de SAP serait souhaitable.

Ce poste bénéficie du statut international et ouvre droit aux conditions d’emploi y afférentes.

Si vous rencontrez des difficultés techniques lors de l’enregistrement de votre candidature, veuillez envoyer un courriel avec une description précise du problème et/ou une capture écran indiquant le problème à : HR Direct au [email protected]

Angliciste de formation, je me nomme Yao Bernard Adzorgenu. Passionné par l’écriture, je suis reporter et rédacteur chez L-frii. J’ai à mon actif des œuvres poétiques et remporté des compétitions nationales de poésie.